Moelle épinière et moelle osseuse : 5 faits pour ne plus jamais les confondre

Chargement en cours
La moelle épinière permet la transmission d'informations entre le cerveau et le corps.
La moelle épinière permet la transmission d'informations entre le cerveau et le corps.
1/2
© Adobe Stock, DC Studio

On les confond souvent et pourtant la moelle épinière et moelle osseuse n'ont pas grand chose en commun. Voici cinq choses à savoir pour vous apprendre à les différencier.

La moelle osseuse : un tissu qui produit des éléments présents dans le sang

Aussi affublée du doux nom de moelle hématopoïétique, la moelle osseuse est un tissu mou et gras présent dans tous les os depuis la naissance. Sa fonction est capitale puisqu'elle participe à la production de nombreux éléments présents dans le sang, tels que les globules rouges et blancs et les plaquettes. C'est également elle qui permet de régénérer les cellules sanguines. À l'âge adulte, la production de la moelle osseuse se concentre essentiellement au niveau des os du rachis, des épaules, du bassin et du thorax.

La moelle épinière : une structure qui transmet les informations du cerveau vers le corps

Également appelée moelle spinale, la moelle épinière désigne pour sa part une structure du système nerveux que l'on trouve au niveau de la colonne vertébrale. Celle-ci débute à partir du bulbe rachidien et se termine au niveau des vertèbres lombaires, en passant par le canal vertébral. Composée de neurones et de cellules gliales (les cellules qui constituent l'environnement des neurones), elle permet la transmission d'informations dites "nerveuses" (réflexes, coordination, infos sensorielles ou motrices) du cerveau vers le reste du corps.

La moelle osseuse est liée à des maladies du sang

Logiquement, les maladies qui impactent moelle épinière et moelle osseuse ne sont pas du tout les mêmes. Dans le cas de cette dernière, il va essentiellement s'agir de pathologies en lien à la qualité du sang. On peut notamment citer des problèmes de santé courants, comme l'anémie, mais aussi des maladies beaucoup plus rares et dangereuses comme la PNH, caractérisée par une désagrégation des globules rouges. Un problème au niveau de la moelle osseuse peut également engendrer des cancers très agressifs comme la leucémie ou le myélome ; une maladie incurable qui se caractérise par une accumulation anormale de globules blancs.

La moelle épinière est liée à des maladies d'ordre neurologiques

La moelle épinière peut également être atteinte par de nombreuses pathologies. Celles-ci sont regroupées sous le nom de myélopathies et peuvent avoir des causes très diverses (zona, tumeur, opération chirurgicales...). La plupart entraînent des troubles neurologiques avec des problèmes de mobilité, voire une paralysie, comme c'est le cas de la poliomyélite, de la sclérose en plaque ou encore de la maladie de charcot. Un accident ou une malformation congénitale peuvent également entraîner des lésions ou des compressions de la moelle épinière avec encore une fois des atteintes au niveau neuronal. Seules les compressions peuvent être opérées par voie chirurgicale, les lésions et les myélopathies restent à l'heure actuelle incurables, même si certaines maladies peuvent entrer en rémission.

Seule la moelle osseuse peut faire l'objet d'une greffe

Contrairement à ce que l'on se représente habituellement dans l'imaginaire collectif, la greffe et le don de moelle épinière n'existent pas. Seule la moelle osseuse peut faire l'objet d'une greffe. Son prélèvement se fait soit par ponction des os iliaques, situés au niveau du bassin, soit par extraction de cellules souches périphériques. Pour que la greffe ait des chances de réussir, donneur et receveur doivent être compatibles ; un facteur très rare en dehors des membres d'une même famille. En effet, la probabilité pour que deux individus non liés génétiquement soient compatibles est de l'ordre d'une sur un million.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.