Masque et sport : à quoi faut-il être attentif ?

Chargement en cours
Le port du masque pendant une activité sportive, bonne ou mauvaise idée ?
Le port du masque pendant une activité sportive, bonne ou mauvaise idée ?
1/2
© Adobe Stock, Tuiphotoengineer

En cette période d'épidémie, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics. Il doit également s'afficher sur le visage des sportifs dans certaines communes. À celles et ceux qui pratiquent une activité sportive avec un masque, voici les éléments à connaître pour ne pas vous mettre en danger.

Porter un masque peut entraîner chez certain(e) des effets secondaires comme des irritations, boutons, ou rougeurs, et rendre la respiration plus difficile. Et pour les sportifs ? Que risquent-ils ? Le 15 juillet 2020, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu a déclaré au Parisien : "Le port du masque a toujours été jugé comme incompatible avec une activité sportive intense. Cela ne changera pas".

Faire du sport avec un masque, un risque pour les sportifs ?

Comme le rapporte Ouest-France, en 2018, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) affirme que : "La performance des masques diminue lorsque l'utilisateur pratique une activité intense. L'activité physique va augmenter le débit respiratoire, ce qui va augmenter la perte de charge, et entraîner une augmentation de la fuite au visage." Toutefois les avis médicaux se divisent. Si Jean-Philippe Santoni, pneumologue à la Fondation du Souffle, explique à CNEWS : "On peut faire du sport avec un masque, mais c'est un apprentissage", précisant que "chacun doit réguler l'intensité en fonction de son ressenti et s'interroger sur la volonté ou non de porter un masque". François Carré, cardiologue, médecin du sport au CHU de Rennes, indique de son côté à Ouest-France qu'il "est impossible d'aller vers un effort maximum avec un masque. Le masque gêne la respiration, ce qui est primordial dans le sport". Il ajoute que "les seuls sports possibles avec un masque, selon moi, ce sont les activités modérées, comme le golf, où le coeur n'est pas trop sollicité".

Quel masque adopter pour faire du sport ?

Bruno Crestani, chef de service de pneumologie à l'hôpital Bichat, à Paris, explique à Ouest-France qu'avec "les masques FFP2, ce serait carrément impossible (de faire du sport, ndlr), car cela vous gêne presque pour respirer au repos. (...) Quand vous faites du sport, vous augmentez votre ventilation. Elle peut passer de 5 litres/minute à 50 litres/minute. Donc cette augmentation de la ventilation va venir coller le masque sur votre visage à chaque inspiration. Cela fera comme une résistance, ce sera trop imperméable, et cela empêchera l'air d'entrer correctement... Avec certains masques créés à la maison, assez lourds, cela pourrait vraiment demander un effort supplémentaire aux muscles." Deux types de masques sont donc conseillés aux sportifs, ceux en tissu et les masques chirurgicaux jetables, le mieux étant "le masque anti-pollution en coque plastique comme ceux utilisés par les cyclistes", note Doctissimo. Sachez toutefois qu'il "n'y a aucun risque pour la santé du coureur, même si ce sera clairement inconfortable", comme l'explique Bérénice Léoutre-Falmagne, médecin du sport en Lorraine au Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.