Malformation cardiaque : quelles sont les conséquences sur le quotidien ?

Chargement en cours
Il arrive parfois qu'une malformation cardiaque passe inaperçue durant l'enfance et soit détectée à l'âge adulte.
Il arrive parfois qu'une malformation cardiaque passe inaperçue durant l'enfance et soit détectée à l'âge adulte.
1/2
© Adobe Stock, Ngampol

Une malformation cardiaque est une anomalie du coeur présente dès la naissance. Certaines provoquent peu de symptômes, quand d'autres, plus graves, peuvent être à l'origine de troubles cardiaques.

Une malformation du coeur, que l'on appelle aussi cardiopathie congénitale, se développe chez le foetus. La plupart des malformations cardiaques sont décelées tôt (chez le bébé ou durant l'enfance). Mais il arrive parfois qu'une malformation cardiaque passe inaperçue durant l'enfance et se manifeste par des symptômes plus ou moins graves à l'âge adulte.

Qu'est-ce qu'une malformation cardiaque ?

La malformation cardiaque se définit par un développement anormal avant la naissance des cavités, des parois, des valvules du coeur ou des vaisseaux sanguins près du coeur. Il existe deux grands types de cardiopathie congénitale : les trous dans le coeur (malformations septales) et l'obstruction de la circulation sanguine. On parle de "trou dans le coeur" en présence d'une ouverture anormale dans la paroi qui sépare les parties droites et gauches du coeur. Le risque est que le sang s'écoule entre les deux parties au lieu de circuler vers le reste du corps. Dans les obstructions de la circulation sanguine, on distingue les sténoses des atrésies. La sténose est un rétrécissement ou une obstruction des valvules, des artères ou des veines du coeur. L'atrésie se caractérise par la fermeture complète ou non d'un orifice ou d'un conduit de l'organisme.

Des symptômes qui varient avec l'âge

Chez les nourrissons, une malformation cardiaque peut se manifester par une respiration difficile ou rapide, un manque d'appétit, des sueurs ou une augmentation de la fréquence respiratoire pendant la tétée, une cyanose (coloration bleutée) des lèvres ou de la peau, une mauvaise prise de poids et une irritabilité inhabituelle. Si l'enfant pratique une activité, il peut se fatiguer rapidement ou se plaindre d'une douleur au niveau du thorax avec un pouls rapide. Chez l'adolescent, une malformation cardiaque peut entraîner une mauvaise tolérance à l'activité physique, des douleurs dans la poitrine à l'effort, des palpitations ou encore des étourdissements et des évanouissements.

Le diagnostic d'une cardiopathie congénitale chez le bébé ou l'enfant permet la mise en place précoce d'un traitement ou d'une intervention chirurgicale pour réparer l'anomalie.

Quand une malformation du coeur est détectée à l'âge adulte, cela signifie qu'elle a été asymptomatique durant l'enfance. Les symptômes ne sont apparus que plus tard. Les signes caractéristiques d'une cardiopathie congénitale chez l'adulte sont :

• Un essoufflement, surtout à l'effort.

• Une fatigue importante.

• Une cyanose au niveau des lèvres, de la peau ou au bout des doigts.

• Un souffle cardiaque.

• Une arythmie (anomalie du rythme cardiaque).

• Des extrémités gonflées.

Quelle prise en charge pour les personnes atteintes d'une malformation cardiaque ?

Le traitement dépend du type de malformation en cause. Certaines ne vont nécessiter qu'un suivi minutieux et régulier quand d'autres imposent une intervention chirurgicale rapide. Dans certains cas, des médicaments peuvent améliorer le fonctionnement du coeur. A savoir qu'une personne atteinte de cardiopathie congénitale présente un risque accru d'infection grave du coeur, notamment d'endocardite (prolifération de bactéries ou de champignons sur la couche interne du coeur). Les individus souffrant d'une malformation du coeur peuvent aussi se voir prescrire des antibiotiques avant de subir une intervention dentaire ou chirurgicale pour réduire ce risque.

Sources : Fondation pour la recherche médicale/ Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa/ Fondation des maladies du coeur et de l'AVC du Canada.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.