Les moustiques sont-ils vecteurs de maladie ?

Chargement en cours
Les moustiques peuvent transmettre des maladies virales et parasitaires.
Les moustiques peuvent transmettre des maladies virales et parasitaires.
1/2
© Adobe Stock, Antonioguillem

En piquant l'homme, les moustiques infectés peuvent lui transmettre des maladies virales et parasitaires. Les régions du monde au climat chaud et humide sont les plus concernées, même si certaines de ces infections commencent à apparaître en France métropolitaine.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avertit : "Les moustiques font partie des animaux les plus dangereux par le nombre de décès qu'ils provoquent dans le monde. Leur capacité à être porteurs de maladies et à les transmettre aux êtres humains entraîne des milliers de morts chaque année". D'où l'importance de mettre en place des mesures individuelles et collectives pour s'en protéger.

Les maladies qui peuvent être transmises par les moustiques

S'ils sont eux-mêmes infectés, les moustiques peuvent transmettre à l'homme plusieurs maladies en le piquant :

- Des maladies virales telles que la dengue, la fièvre jaune, le chikungunya, la maladie à virus Zika, la fièvre du Nil occidental et l'encéphalite japonaise.

- Des maladies parasitaires telles que le paludisme et la filariose lymphatique.

Plusieurs types de moustiques, qu'on appelle "vecteurs d'infection" peuvent nous contaminer. Ainsi, les moustiques qui appartiennent à l'espèce Aedes aegypti peuvent transmettre l'infection à virus Zika, la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune. Le genre Anopheles peut transmettre le paludisme et le genre Culex est vecteur du virus du Nil occidental.

Ces infections touchent principalement des zones du monde où le climat est chaud et humide, propice à la prolifération des moustiques. Mais on observe une recrudescence des cas d'infections dans des secteurs géographiques jusqu'alors épargnés et dans des zones où les infections avaient disparu. "Chaque année, des voyageurs infectés introduisent par exemple la dengue en France métropolitaine", signale l'Assurance Maladie sur son site.

Comment se fait la transmission d'une maladie par un moustique ?

Si la contamination a lieu dans une zone endémique (dans laquelle est déjà présente la maladie), la personne se fait contaminer en se faisant piquer par un moustique qui lui-même s'est fait contaminer quelques jours plus tôt en piquant une personne porteuse d'un virus ou d'un parasite (présent dans son sang). Il faut savoir qu'un moustique porteur d'un virus ou d'un parasite peut piquer plusieurs personnes et donc en contaminer plusieurs.

En France métropolitaine, l'inquiétude se porte sur le moustique tigre (Aedes albopictus) présent dans l'Hexagone depuis 2004. Ce moustique est potentiellement porteur du virus de la dengue ou du virus du chikungunya, s'il pique des personnes ayant été infectées pendant un voyage à l'étranger.

Comment se protéger contre les maladies transmises par les moustiques ?

Les seuls moyens d'éviter les maladies transmises par les moustiques est de diminuer le nombre de moustiques d'une zone infestée et d'éviter de se faire piquer grâce à des gestes barrières.

En France, plusieurs actions sont menées dans les départements où le moustique tigre sévit. Tous les cas suspects ou confirmés de dengue et de chikungunya sont signalés par les médecins et les responsables de laboratoires de biologie médicale. Des opérations de démoustication (insecticides) sont effectuées autours des habitations de malades et des établissements de santé. Tous les habitants des zones concernées sont invités à supprimer les accumulations d'eau stagnante pouvant abriter des larves. Chaque personne ayant aperçu un moustique tigre (rayures noires et blanches sur le corps et les pattes) dans une commune jusque-là épargnée doit le signaler sur le site Portail de signalement du moustique tigre.

En été, pour vous protéger des piqûres de moustiques :

- Portez des vêtements amples et couvrants.

- Appliquez des répulsifs cutanés sur les parties du corps découvertes si vous pratiquez des activités en extérieur la journée et la nuit.

- Imprégnez d'insecticide les toiles de tente, les tissus et vêtements.

- Équipez-vous de moustiquaires imprégnées d'insecticide et de spirales anti-moustiques à l'extérieur ou dans les vérandas.

Outre ces mesures, la prévention du paludisme repose sur la prise de médicaments avant, pendant et après le séjour. La prévention de la fièvre jaune et de l'encéphalite japonaise passe par la vaccination. Enfin, la filariose lymphatique peut être évitée grâce à un traitement préventif étendu à la population.

Sources : Ameli.fr / Organisation Mondiale de la Santé

Vos réactions doivent respecter nos CGU.