Les cures de vitamines sont-elles vraiment efficaces en hiver ?

Chargement en cours
Les compléments alimentaires et vitamines sont très consommés en hiver.
Les compléments alimentaires et vitamines sont très consommés en hiver.
1/2
© Adobe Stock, Antonioguillem

Laetitia Reboulleau

Durant l'hiver, c'est la même rengaine : vous vous persuadez qu'il est essentiel de faire une cure de vitamines pour lutter contre les maladies dues au froid. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Eh bien, la réponse est non. Voilà pourquoi.

Lorsque la saison froide arrive, nombreuses sont les personnes à se diriger vers le rayon "compléments alimentaires", et plus précisément vers la section "vitamines". De la vitamine C pour les défenses immunitaires, de la vitamine B pour l'énergie, de la vitamine D pour compenser le manque de soleil... Ces dernières sont considérées comme un moyen de prévenir les maladies de type rhume, grippe ou encore gastro-entérites.

Des cures inutiles pour la santé

Chaque année, l'automne et l'hiver entraînent un regain d'attention pour les vitamines. Après l'été, saison durant laquelle votre alimentation est généralement riche en fruits et en légumes, vous pouvez avoir l'impression d'en consommer moins, et donc de devoir compenser. Alors, certes, il y a moins de vitamines dans une raclette ou une fondue que dans une salade composée. Mais à moins d'avoir une alimentation totalement déséquilibrée, votre alimentation fournit tous les éléments nécessaires à votre santé et à celle de votre organisme.

En effet, sauf si vous consommez très peu de fruits et de légumes, il est assez rare d'avoir de graves carences en vitamines. Un léger déficit est bien entendu possible, mais il sera généralement rapidement compensé, et n'aura aucune conséquence sur la santé. La vitamine C, par exemple, n'a presque aucune influence contre le rhume ou la grippe. Il ne s'agit en aucun cas d'un remède contre ces virus.

Quand prendre des vitamines supplémentaires ?

Attention : cela ne signifie pas que les compléments alimentaires sont toujours inutiles. Ces derniers sont au contraire recommandés dans certaines situations, notamment en cas de carence. Si votre dernier bilan sanguin dévoile un manque de telle ou telle vitamine, n'hésitez donc pas à en consommer, après avoir demandé les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien pour savoir quelle sera la forme la plus efficace. Par ailleurs, certaines maladies, comme la maladie de Crohn, notamment, demandent de consommer plus de vitamines et minéraux, par mesure préventive. Enfin, les personnes végétaliennes - qui ne consomment aucun aliment d'origine animale -, auront besoin de faire le plein de vitamine B12.

Comment éviter les carences en hiver ?

Ce n'est pas parce qu'il fait froid que votre alimentation doit être essentiellement composée d'aliments gras, réconfortants. Hiver comme été, il est essentiel de conserver une alimentation équilibrée pour faire le plein de vitamines et de nutriments. Ce n'est d'ailleurs pas si compliqué. Envie d'un plat qui réchauffe le corps comme le coeur ? Rien de tel qu'une bonne soupe, qui ne contient que des bonnes choses pour être en forme. Profitez également de l'hiver pour dévorer oranges et clémentines, véritable source de vitamine C. Dans tous les cas, privilégiez les légumes et les fruits de saison pour vous régaler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.