Les 5 blessures les plus fréquentes aux sports d'hiver

Chargement en cours
Les blessures sont courantes aux sports d'hiver.
Les blessures sont courantes aux sports d'hiver.
1/2
© Adobe Stock, Piotr Golemo
A lire aussi

Durant la saison 2017-2018, 144 000 personnes se sont blessées aux sports d'hiver, rapporte l'association Médecins de Montagne. La grande majorité des lésions surviennent lors de la pratique du ski alpin, avec un risque accru pour les débutants. Voici les 5 blessures les plus courantes.

Les deux sports de glisse qui occasionnent le plus souvent des blessures en hiver sont le ski alpin et le snowboard. Le risque de blessure est moindre dans le ski de fond. Concernant la luge, les accidents sont plus rares mais souvent graves puisque le tiers des blessés en luge souffrent de lésions à la tête et au niveau du tronc. Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, les enfants ne sont pas les plus touchés (30% du total des accidents de luge).

L'entorse du genou

L'entorse du genou est la blessure la plus fréquente puisqu'elle représente 27% de toutes les blessures liées aux sports d'hiver. Elle survient généralement lors de la pratique du ski alpin. Dans ces 27%, 13% sont des ruptures du ligament croisé antérieur. Les femmes sont plus touchées par les entorses du genou que les hommes. En effet, près de la moitié des femmes adultes (plus de 25 ans) blessées aux sports d'hiver sont victimes d'une entorse du genou. La cause principale de ce type de blessure est le mauvais réglage des fixations de ski. Pour réduire le risque d'entorse du genou aux sports d'hiver, Médecins de Montagne recommande de régler ses fixations de ski selon la norme ISO 11088 ou soi-même grâce à l'application ISO-SKI, avec un réglage de 15% en moins pour les femmes et les débutants.

Les lésions de l'épaule

Dans le classement des blessures aux sports d'hiver, les lésions de l'épaule arrivent en deuxième position (16% du total des blessures). Elles constituent 19% des diagnostics en snowboard et 15% en ski alpin. Qu'il s'agisse d'une lésion, d'une fracture ou d'une déchirure, les blessures à l'épaule sont généralement provoquées par une chute.

Les lésions du rachis, du thorax et du bassin

En troisième position, on retrouve les lésions du rachis, du thorax et du bassin qui constituent 12% des blessures totales. Ces blessures surviennent davantage en snowboard (17% du total des blessures liées à la pratique du snowboard) qu'en ski alpin (11% du total des blessures liées à la pratique du ski alpin).

La fracture du poignet

Environ 7% des blessures aux sports d'hiver sont des fractures du poignet. C'est la blessure spécifique aux snowboardeurs puisqu'elle représente un quart des diagnostics (25%) en snowboard, contre seulement 3% des blessures en ski alpin. Chez les snowboardeurs, tous les niveaux et tous les âges sont concernés par la fracture du poignet, mais les jeunes et les débutants sont globalement plus touchés, les jeunes ayant des poignets plus fragiles que les adultes (la fracture du poignet atteint la moitié des diagnostics chez les 10-16 ans). "Les débutants se réceptionnent souvent sur le talon de la main quand ils chutent", rapporte l'association Médecins de Montagne. Pour réduire le risque de fracture du poignet, le port de protections de poignet est vivement conseillé. Apprendre à chuter poings fermés peut également diminuer le risque car cela évite la flexion forcée du poignet.

Les blessures à la tête

Les blessures à la tête représentent 6% du total des blessures. Plus de la moitié (3,2%) sont des traumatismes crâniens et plus du quart ont été occasionnées lors de collisions (11% des accidents sur les pistes). Le port du casque reste le meilleur moyen d'éviter les blessures à la tête. Le taux de port de casque est d'ailleurs en nette progression chez les adultes, indique Médecins de Montagne, même s'il reste encore insuffisant comparé aux plus jeunes. Selon l'association, 96,5 % des enfants et 90% des adolescents portent un casque sur les pistes, contre 70% pour les adultes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.