Le petit-déjeuner est-il vraiment indispensable ?

Chargement en cours
Les viennoiseries au petit-déjeuner ne sont pas toujours une bonne idée.
Les viennoiseries au petit-déjeuner ne sont pas toujours une bonne idée.
1/2
© Adobe Stock, Nitr

Vous avez sans doute déjà entendu le dicton : "Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée". Mais est-ce la vérité ? À ce sujet, les experts ne sont pas tous d'accord...

Petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner. Tels sont les repas qui rythment normalement la journée des enfants, et parfois même des adultes. Mais de plus en plus de personnes ne prennent plus le temps de manger au réveil, par manque de temps ou manque d'appétit. Certains affirment que c'est nocif, d'autres que c'est une très bonne idée.

Le petit-déjeuner, bientôt obligatoire à l'école ?

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a présenté et détaillé officiellement mardi 23 avril 2019 le dispositif des petits-déjeuners gratuits à l'école. Objectif : permettre aux enfants de manger le matin en arrivant à l'école, pour s'assurer qu'ils auront assez d'énergie pour la matinée qui les attend. Une alternative pour les parents trop pressés par le temps le matin ou qui n'ont pas les moyens de fournir un petit-déjeuner complet à leurs enfants. Selon l'économiste Jean-Luc Ginder, cette mesure devrait non pas être sur la base du volontariat, mais obligatoire. "Le petit-déjeuner n'est pas juste un élément d'alimentation, c'est un élément d'intégration dans la société et c'est pour ça qu'il faut lancer un appel", a-t-il affirmé sur franceinfo.

Le repas le plus important de la journée ?

Pendant de nombreuses années, le petit-déjeuner a été présenté comme le repas le plus important de la journée, celui qui permet de recharger ses batteries après une longue période de jeûne imposée par la nuit et d'avoir de l'énergie pour la journée. Il a aussi pour but d'équilibrer les apports caloriques sur la journée, pour éviter le surpoids. Mais ce repas matinal se doit-il vraiment d'être copieux ? À ce sujet, plusieurs études se contredisent.

En 2013, des chercheurs de l'Université d'Alabama aux États-Unis remettaient en question les bienfaits de la collation matinale, affirmant qu'elle n'avait aucun impact dans la lutte contre le surpoids. Notamment car il ne contient pas les bons ingrédients. Les viennoiseries et autres céréales industrielles sont trop grasses, trop sucrées, bref, mauvaises pour la santé. Même conclusion pour les recherches de l'université de Bath et de Nottingham (Royaume-Uni) : après six semaines de surveillance médicale quotidienne sur plusieurs sujets, les chiffres montrent que les niveaux de cholestérol et de sucre dans le sang demeurent inchangés, que les gens mangent ou non le matin.

Les ingrédients d'un bon petit-déjeuner

Les recommandations françaises du Plan national nutrition santé (PNNS) sont formelles : le petit-déjeuner devrait couvrir 20 à 25 % de l'apport journalier en énergie, soit 500 kcal en moyenne pour un adulte. Le repas idéal devrait être composé d'une boisson pour réhydrater l'organisme, d'un produit céréalier (du pain complet ou des céréales non-sucrées), d'un fruit et d'un produit laitier.

Toutefois, le modèle de petit-déjeuner britannique, qui comprend également de la viande, des oeufs et du fromage pour les protéines est de plus en plus souvent recommandé, car plus consistant, plus nourrissant et donc plus complet pour assurer les besoins énergétiques de la journée.

Conclusion ? Manger le matin, c'est bien. Mais à condition de ne pas manger n'importe quoi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.