Le feu de bois est-il dangereux pour la santé ?

Chargement en cours
La fumée de feu de bois à les mêmes effets que le tabagisme passif.
La fumée de feu de bois à les mêmes effets que le tabagisme passif.
1/2
© Adobe Stock, AlexMaster

Avec ces températures hivernales, vous n'avez qu'une seule envie : allumer un bon feu de cheminée afin de vous réchauffer. Chose que vous ignorez sans doute, il peut être extrêmement nocif pour la santé.

Si les feux de bois sont courants en hiver, ils ne sont pourtant pas aussi innocents qu'ils en ont l'air et peuvent avoir des conséquences sur votre organisme. Zoom sur tout ce que vous devez savoir avant d'acheter du bois.

Une question de composition

Les feux de bois ont des conséquences négatives sur la santé à cause de la fumée qu'il génèrent. En effet, celle-ci se compose de nombreux gaz polluants, précisément de plus de 7 000 substances toxiques cancérigènes et suffocantes, selon des spécialistes de l'université de Cornell aux États-Unis. Invisibles à l'oeil nu, ces particules sont faciles à inspirer et causent une variété de problèmes respiratoires. Selon Michel Aubier, pneumologue à l'hôpital Bichat, lors d'un entretien au Parisien, ces effets sont "même plus importants" que ceux de la pollution automobile et du tabagisme passif car "ces fumées sont respirées en espace fermé, et la concentration est donc plus importante."

Des conséquences néfastes

Un feu est susceptible de causer une irritation aux yeux, à la gorge et aux poumons ainsi qu'un mal de tête. En termes d'effets sur le long terme, il pourrait provoquer de nombreux problèmes respiratoires comme des bronchites ou de l'asthme mais aussi une crise cardiaque ou un accident vasculaire. À savoir que les adultes en bonne santé sont plus résistants aux effets mais peuvent tout de même éprouver des difficultés respiratoires lors d'un exercice sportif.

Est ce que les feux de bois sont tous dangereux ?

Certains moins que d'autres. Il est important de différencier 2 types de feux de bois : ceux à foyer fermé et ceux à foyer ouvert. Et ce dernier est celui qui est particulièrement contesté.

• À foyer ouvert

Les cheminées ouvertes sont celles qui impactent le plus votre santé à cause l'absence de parois pour encercler les flammes. En plus du risque plus élevé de brûlure, la fumée est aussi plus susceptible de se propager. C'est la raison pour laquelle elles sont interdites en Île-de-France comme sources de chauffage principale.

• À foyer fermé

Composées d'un poêle, d'un insert ou d'une chaudière, les cheminées fermées endommageraient moins votre santé. Avec ces inserts, Gilles Dixsaut, médecin et spécialiste du fonctionnement de l'appareil respiratoire assure à 20 minutes que le feu de bois ne serait ainsi plus polluant pour votre corps. La version à foyer fermé est donc à privilégier.

Les mesures de sécurité

Pensez à respecter quelques mesures pour limiter les effets nocifs. Aérez fréquemment votre pièce. Protégez les personnes les plus sensibles, à savoir les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et/ou souffrants de maladies respiratoires. Pensez à ne brûler que du bois sec, et non humide car ce dernier provoque plus de fumée. N'incorporez aucun déchet, incluant du papier. En termes de taille, privilégiez des petits feux qui brûlent plus facilement. Et n'oubliez pas d'entretenir régulièrement votre cheminée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.