L'ail : de multiples vertus santé !

Chargement en cours
L'ail est une plante aux multiples vertus dont il serait dommage de se passer.
L'ail est une plante aux multiples vertus dont il serait dommage de se passer.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

La rédaction

L'ail a fait l'objet de nombreuses études scientifiques qui ont mis en lumière ses multiples vertus santé. Ce qui en fait un super-aliment à intégrer dans son alimentation quotidienne. Découvrez tous ses bienfaits.

Il protège contre les maladies cardiovasculaires

L'ail, consommé tous les jours, permettrait de réduire considérablement les plaques de graisse qui se forment dans les artères (l'athérosclérose), selon une étude publiée dans la revue The Journal of Nutrition. Or, on sait que la graisse dans les artères est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires. Les participants à l'étude, qui souffraient de pathologies favorisant les complications cardiovasculaires, se sont vus administrer un complément alimentaire à base d'ail tous le jours, pendant un an. À la fin du traitement, les auteurs de ces travaux se sont aperçus que les plaques de graisses présentes dans leurs artères avaient baissé de 80 %.

D'autres études ont également montré que l'ail diminuait la tension artérielle et le taux de triglycérides dans le sang, des graisses dangereuses pour le coeur quand elles sont présentes en excès dans l'organisme.

Il a des vertus antiseptiques, antibiotiques, anti-inflammatoires et anti-oxydantes

L'ail contient une substance, l'ajoène, capable de détruire les bactéries les plus dangereuses. L'ajoène empêcherait les bactéries responsables de l'infection de produire la toxine qui détruit les globules blancs et qui par conséquent fragilise le système immunitaire. Un chercheur danois a démontré que l'ail, associé à des antibiotiques classiques, permettait de neutraliser plus de 90% des bactéries.

Mais ce n'est pas tout, l'ail peut aussi être utilisé pour désinfecter des plaies légères. Après avoir nettoyé la plaie avec de l'eau et du savon, frottez délicatement une demi-gousse d'ail sur la zone pour bien désinfecter. Enfin, l'ail contient de l'allicine, un composé organo-sulfuré aux propriétés anti-oxydante et anti-inflammatoire.

Il renforce le système immunitaire

Une étude américaine publiée dans la revue Clinical Nutrition a révélé qu'une supplémentation en ail quotidienne (2,56 g par jour) augmentait significativement l'activité de certains lymphocytes jouant un rôle majeur dans l'immunité. Après trois mois de supplémentation en ail, les participants à l'étude disaient avoir moins souffert de leurs infections hivernales et pendant moins longtemps que le groupe qui avait reçu un placebo. Une supplémentation en ail en hiver pourrait donc aider notre système immunitaire à mieux combattre les infections.

Il prévient certains cancers

L'ail cru ou macéré, consommé plusieurs fois par semaine, permettrait de réduire le risque de cancer du côlon, de l'estomac et du poumon. Cette réduction du risque serait liée à la présence d'allicine, le composé organo-sulfuré libéré lorsque la gousse est hachée ou écrasée. L'ail frais ou macéré favoriserait la destruction des molécules carcinogènes présentes dans le foie et le côlon.

Il préserve le système digestif

Antibactérien, antiparasitaire et antioxydant, l'ail aide à combattre les bactéries pathogènes se trouvant dans le tube digestif et à neutraliser les inflammations digestives. Les fibres contenues dans l'ail permettent, en outre, de faciliter la digestion et le transit intestinal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.