Jambes engourdies : quelles sont les causes possibles ?

Chargement en cours
Les engourdissements et picotements des jambes peuvent être liés à plusieurs types de pathologies.
Les engourdissements et picotements des jambes peuvent être liés à plusieurs types de pathologies.
1/2
© Adobe Stock, New Africa

S'il vous arrive fréquemment de ressentir des fourmillements dans les jambes et les pieds, de ne plus sentir vos membres ou d'avoir l'impression que ceux-ci sont parcourus de picotements, il convient de vous renseigner sur les causes de ces petites perturbations de votre quotidien. Car si ces troubles sont passagers, ils peuvent être le symptôme de maladies plus ou moins graves.

Avoir "des fourmis" dans les membres est une sensation étrange et perturbante. Et si cette gêne passagère disparaît généralement lorsqu'on se contente de bouger le membre touché, nous faisant oublier ce petit dérangement en l'espace de quelques minutes, il vaut toutefois mieux y accorder une certaine attention. Ses causes peuvent être multiples, et parfois être le signe avant-coureur d'un mal plus important. Passons en revue les différentes pathologies qui peuvent être à l'origine de ces engourdissements désignés par le terme "paresthésie".

Les causes bénignes des jambes engourdies

Avant d'énumérer les causes à surveiller de ces paresthésies, voici celles qui sont anodines. De manière générale, les fourmillements sont le signe du retour de la sensibilité dans un membre après qu'un nerf ait été compressé. C'est, par exemple, ce qu'il se produit après qu'on se soit endormi sur son bras ou dans une position où nos jambes étaient écrasées. Lorsque le sang se remet à circuler dans le membre, on ressent des fourmis, et c'est absolument sans gravité. Il est en revanche très fréquent que les engourdissements soient directement liés à des problèmes d'origine nerveuse ou vasculaire.

Jambes engourdies : les causes inquiétantes

Si vous avez fréquemment les jambes engourdies : dans la plupart cas, l'origine des sensations d'engourdissements et de picotements se situe dans les nerfs périphériques, mais il arrive également qu'elle soit localisée dans le cerveau ou la moelle épinière. Les engourdissements peuvent être les signes annonciateurs d'un accident vasculaire cérébral, d'un trouble de la circulation sanguine, ou de maladies neurologiques.

Ils peuvent aussi être l'un des symptômes du diabète ou de la sclérose en plaques, les fourmillements étant témoins d'une inflammation de la moelle épinière. Une hypoglycémie, une hyperthyroïdie, une encéphalite, la maladie de Lyme, un zona, ou bien encore la syphilis peuvent notamment être à la source du problème. Il en va de même pour certaines carences, notamment en calcium, potassium ou vitamines B12. L'alcoolisme, la consommation excessive de produits stupéfiants ou la prise de certains médicaments peuvent également être des facteurs importants à rechercher lorsqu'on souhaite identifier l'origine de ces fourmillements.

Que faire lorsqu'on a régulièrement les jambes engourdies ?

Étirer le membre touché, le masser et le bouger soulage rapidement la sensation d'engourdissement, qu'il est préférable de chasser au plus vite afin de ne pas risquer d'accidents tels que les brûlures ou les blessures du fait de l'insensibilité temporaire liée au phénomène. Mais on l'a vu, les causes peuvent être plus graves qu'il n'y paraît. Si vous éprouvez régulièrement cette sensation, ne tardez pas à consulter un médecin afin de faire le point sur votre santé et de vous assurer qu'ils ne sont pas le signe d'une maladie grave.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.