Intoxication alimentaire : comment l'éviter et la soigner ?

Chargement en cours
Si l'intoxication alimentaire ne passe pas au bout de 48h, consultez un médecin.
Si l'intoxication alimentaire ne passe pas au bout de 48h, consultez un médecin.
1/2
© iStock, twinsterphoto

L'intoxication alimentaire survient après l'ingestion d'une substance pathogène (salmonelle, listeria, Escherichia coli, substance toxique...) contenue dans un aliment ou dans de l'eau. Elle se manifeste par des maux de ventre, des nausées et vomissements, de la diarrhée et de la fatigue. Il existe des moyens de s'en prémunir grâce à quelques règles d'hygiène élémentaires.

Comment soigner une intoxication alimentaire ?

L'intoxication alimentaire est une infection digestive occasionnée par l'ingestion d'une substance toxique (produits ménagers, pesticides, plantes toxiques, champignons vénéneux) ou d'aliments ou d'eau contaminés par un agent pathogène (bactérie, parasite, champignon, virus). Le plus souvent bénigne, elle provoque des symptômes toutefois très désagréables qui peuvent durer entre 1 et 3 jours : nausées, vomissements, crampes abdominales, maux de tête, fatigue, légère fièvre, diarrhée... Dans de rares cas, une intoxication alimentaire peut être grave si elle entraîne des complications rénales ou cardiaques pouvant nécessiter une hospitalisation.

Le traitement de l'intoxication alimentaire repose essentiellement sur :

• Le soulagement des symptômes grâce aux antidouleurs, antispasmodiques et antidiarrhéiques ;

• Une bonne hydratation pour pallier la perte en eau importante en cas de diarrhées et vomissements.

Dans certains cas, un traitement antibiotique ou antiparasitaire peut être prescrit.

Mais l'intoxication alimentaire disparaît d'elle-même généralement. Si l'état de santé de la personne malade se dégrade, il faut consulter un médecin en urgence.

Intoxication alimentaire : comment l'éviter ?

Quelques règles d'hygiène simples sont à respecter pour limiter les risques d'intoxication alimentaire :

• Lavez-vous les mains avec de l'eau et du savon avant et pendant chaque préparation de repas.

• Évitez de préparer le repas si vous souffrez de gastro-entérite. Vous pourriez contaminer les aliments et rendre malades vos convives.

• Placez vos plats au réfrigérateur au plus tard 2 heures après leur préparation.

• Veillez à ce que votre réfrigérateur soit toujours propre. Si des boissons ou des aliments s'y déversent, nettoyez immédiatement. Emballez vos produits alimentaires entamés avec du papier aluminium ou cellophane.

• Vérifiez que la zone de votre frigo la plus froide affiche une température comprise entre 0 et 4°C et soyez sûr que votre frigo est toujours bien refermé après vous en être servi.

• N'utilisez jamais les mêmes contenants, ustensiles et planches à découper pour les aliments crus et cuits lors de la préparation de vos repas. Ou bien nettoyez les objets utilisés pour les aliments crus avant de les réutiliser pour les aliments cuits.

• Placez au frais et dans la zone la plus froide, vos produits traiteurs, plats cuisinés, pâtisseries à base de crème et aliments non préemballés. Ils sont à consommer dans les 3 jours suivant leur achat.

• La viande rouge doit être bien cuite si elle est destinée à des enfants, des femmes enceintes, des personnes âgées ou des personnes immunodéprimées.

• Les poissons et viandes crus, de même que les produits laitiers au lait cru sont déconseillés aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes immunodéprimées.

• Les biberons de lait et repas pour bébés ne doivent pas être gardés plus d'une heure à température ambiante et plus de 48 heures au réfrigérateur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.