Intoxication alimentaire : comment éviter les bactéries responsables ?

Intoxication alimentaire : comment éviter les bactéries responsables ?
L'intoxication alimentaire peut s'attraper à cause de fruits et des légumes mal lavés.

Un petit manque de vigilance peut vite être fatal et vous voilà avec une belle intoxication alimentaire. Cette dernière est liée à une infection par des bactéries (certaines productrices de toxines), des virus ou des parasites après la consommation d'un aliment contaminé. En France, selon Santé publique France, c'est 16 000 cas de Toxi-infections d'origine alimentaire qui ont été enregistrés en 2019. Pour l'éviter, voici quelques conseils précieux.

Bien faire attention aux aliments crus

Les produits crus sont les plus sujets aux bactéries, notamment quand il s'agit de viandes, comme le poulet le plus souvent porteur de Campylobacter, le lait cru, les fromages ou le poisson. Pour les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées ou encore les personnes malades, il est déconseillé de consommer ces aliments.

Pour continuer à consommer un bon tartare de boeuf ou de poisson sans prendre le risque d'attraper une intoxication alimentaire, il est conseillé de congeler la viande et le poisson deux jours avant de les manger. En effet, la congélation va détruire les principaux parasites contenus dans ces aliments. Pour la viande, autre que le boeuf, il est vivement conseillé de bien la cuire, notamment quand il s'agit de volaille ou de porc. Au restaurant, regardez les avis avant de vous y rendre : malheureusement, les cuisines cachent parfois quelques désastres côté hygiène.

Bien laver ses fruits et légumes

Qui aurait cru que votre pomme ou vos carottes pouvaient être sujets à une intoxication alimentaire ? En 2013, selon le Centre de prévention et de contrôle des maladies (Center for Disease Control and Prevention), 46% des Américains ont été touchés par une intoxication alimentaire liée aux fruits et aux légumes, dont 22% via les légumes feuilles, comme par exemple la salade.

Les bactéries les plus répandues concernant l'intoxication alimentaire via les fruits et les légumes sont la Salmonella et l'Escherichia coli. Pour ne pas tomber malade, une seule arme efficace et radicale : le rinçage, qu'il soit fait à l'eau tiède ou à l'eau vinaigrée. Il s'agit du geste phare à mettre dans ses résolutions 2023, puisque les emballages vont peu à peu être supprimés.

Des mains et des ustensiles de cuisine bien propres

Les mains sont porteuses de nombreuses bactéries et virus. Avant de cuisiner ou de mettre quoi que ce soit dans la bouche, on pense à bien se les laver au moins vingt secondes avec de l'eau chaude et du savon, en ne faisant pas l'impasse sur les ongles.

En cuisine, on pense à bien nettoyer ses ustensiles et ses planches à découper après chaque utilisation. Dans l'idéal, il est préférable d'avoir une planche à découper dédiée à chaque aliment : une planche pour la viande, une planche pour le poisson, une pour les légumes/fruits et une pour le pain.

Faire attention aux emballages et aux aliments entamés

Pendant vos courses, en rentrant chez vous ou en prenant un produit dans votre réfrigérateur, soyez vigilant en vérifiant les emballages. Il est très facile de se retrouver avec un sous-vide ayant un petit trou, un pot percé ou un opercule déchiré. À l'air libre, les bactéries et moisissures se prolifèrent plus rapidement. Si c'est le cas, on n'achète pas ou on jette.

Pour vos restes, si vous ne les congelez pas, il est préférable de les consommer dans les 24 heures. De plus, on ne laisse pas les plats trop longtemps sur la table. Une fois le repas terminé, on les transvase dans des récipients adaptés au réfrigérateur ou au congélateur. Attention, on ne recongèle pas un produit déjà congelé.

Pour les préparations maison à base d'oeufs (mousse, mayonnaise...) ou les tartares de viande ou de poisson, si ce n'est pas consommé de suite, on jette à la poubelle.

Bien ranger son réfrigérateur

Pour éviter toute intoxication alimentaire, il est judicieux d'individualiser les aliments dans des contenants bien différents. En rentrant des courses, on jette les cartons et suremballages qui peuvent être porteurs de bactéries. Dans son réfrigérateur les produits ne doivent pas être rangés n'importe comment : on met les produits crus séparément des produits cuits. Les produits crus doivent être placés dans la zone la plus froide ( en haut du frigo ou tout en bas, cela dépend où se trouve le congélateur). Pour les produits laitiers, ils peuvent se trouver à mi-hauteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.