Insuffisance veineuse : qu'est-ce que c'est ?

Chargement en cours
L'insuffisance veineuse peut faire apparaître de petites varicosités ou des varices sur les jambes.
L'insuffisance veineuse peut faire apparaître de petites varicosités ou des varices sur les jambes.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio
A lire aussi

L'insuffisance veineuse est un problème courant puisqu'elle concernerait près de 18 millions de Français. Comment se manifeste-t-elle ? Comment évolue cette maladie ? Quels sont les facteurs de risque ? Réponses.

L'insuffisance veineuse est la conséquence d'un mauvais retour veineux : le sang qui circule dans les veines a du mal à remonter vers le coeur. En cause, la perte d'élasticité et de tonicité des veines associée à un dysfonctionnement des valvules présentes sur la paroi des veines, et qui ont pour rôle d'empêcher que le sang stagne dans le bas du corps en l'aidant à remonter vers le coeur. En cas d'insuffisance veineuse, le sang reste bloqué dans les membres inférieurs, c'est-à-dire les jambes et les pieds.

Quels sont les symptômes de l'insuffisance veineuse ?

L'insuffisance veineuse se manifeste par une sensation de jambes lourdes, notamment en fin de journée. Des fourmillements ou une envie irrépressible de bouger les jambes peuvent aussi se faire ressentir. L'insuffisance veineuse favorise également la rétention d'eau qui se traduit par un gonflement des chevilles, des pieds ou des mollets. Les personnes souffrant d'insuffisance veineuse se plaignent parfois de crampes la nuit.

À terme, l'insuffisance veineuse peut faire apparaître de petites varicosités ou des varices sur les jambes et de l'eczéma au niveau des varices, responsable de démangeaisons.

Attention, une insuffisance veineuse qui n'est pas traitée augmente le risque de stagnation de sang dans les jambes, la stase, dont les complications sont potentiellement graves : phlébite (formation d'un caillot sanguin dans une veine importante des jambes) ou embolie pulmonaire (caillot sanguin dans une artère pulmonaire), deux urgences médicales.

Les facteurs de risque de l'insuffisance veineuse

L'insuffisance veineuse est favorisée par :

- Le surpoids et l'obésité. L'excès de poids entraîne une pression plus forte sur les jambes diminuant le retour veineux. Il augmente aussi le risque de maladies cardiovasculaires, délétères pour les artères.

- Le manque d'activité physique. Le fait de bouger régulièrement stimule le coeur, la vasodilatation des veines et des artères, et la circulation sanguine. Les sports recommandés sont la marche rapide, le vélo ou encore la natation.

- Le tabagisme. Le fait de fumer est mauvais pour la circulation sanguine car le tabac nuit au tonus des veines et diminue le flux sanguin. Il favorise également l'apparition de caillots sanguins.

- La grossesse. Au fur et à mesure que la grossesse avance, l'utérus appuie sur les veines situées au niveau de l'abdomen, ce qui entraîne une mauvaise circulation du sang. Les hormones de grossesse favorisent par ailleurs l'insuffisance veineuse.

- L'hérédité. Dans 80% des cas, l'insuffisance veineuse serait héréditaire. Si une personne souffre de ce problème dans votre famille, vous risquez d'en souffrir à votre tour.

- La position assise ou debout statique prolongées. Se tenir debout trop longtemps augmente le risque de stagnation du sang dans les jambes.

- Les voyages longs en avion. La position assise prolongée, la pressurisation de la cabine de l'avion et la chaleur augmentent le risque d'insuffisance veineuse en favorisant la dilatation des veines. En avion, il est recommandé de se lever et de marcher régulièrement, de porter des vêtements amples et des bas de contention et d'éviter de croiser les jambes.

Source : Fédération française de cardiologie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.