Infection urinaire : comment l'identifier et la soulager ?

Chargement en cours
L'infection urinaire se manifeste par une sensation de brûlure et des douleurs au moment d'uriner.
L'infection urinaire se manifeste par une sensation de brûlure et des douleurs au moment d'uriner.
1/2
© Adobe Stock, gpointstudio

L'infection urinaire, aussi appelée cystite, est une infection localisée au niveau du système urinaire. Elle peut toucher plusieurs organes tels que la vessie, la prostate chez les hommes, l'urètre ou encore les reins.

Quels sont les symptômes de l'infection urinaire ?

L'infection urinaire se manifeste par une sensation de brûlure et des douleurs au moment d'uriner. Une lourdeur et des douleurs au niveau du bas ventre peuvent aussi se faire ressentir. La cystite provoque également des besoins pressants et fréquents d'uriner sans pour autant évacuer beaucoup d'urine aux toilettes. C'est ce que l'on appelle la pollakiurie. Parfois, l'infection urinaire se caractérise par des urines troubles ou foncées, dégageant une odeur inhabituelle et contenant éventuellement des traces de sang.

La cystite ne provoque normalement pas de fièvre si l'infection est localisée au niveau de la vessie. La fièvre est le signe d'une atteinte infectieuse rénale, aussi appelée pyélonéphrite.

Que faire en cas d'infection urinaire ?

Il est important de réagir rapidement en présence de symptômes d'une infection urinaire pour éviter d'éventuelles complications graves. Il est conseillé de boire beaucoup d'eau dès l'apparition des symptômes et durant toute la durée du traitement. Cela permet d'uriner souvent et de bien vider la vessie. Mieux vaut ne pas avoir de rapports sexuels pendant une infection urinaire.

Une consultation rapide chez un médecin est indiquée si vous avez de la fièvre et des douleurs dans le dos ou sur un côté. Il pourrait s'agir d'une pyélonéphrite. Une cystite pendant la grossesse est aussi un motif de consultation rapide chez un médecin. Les personnes souffrant d'une maladie chronique, d'un déficit immunitaire, de problèmes des voies urinaires doivent également consulter sans tarder. Même chose pour les hommes souffrant d'une infection urinaire car celle-ci est souvent associée à une prostatite ou une épididymite. Enfin, si vous suspectez une infection urinaire chez votre enfant ou votre bébé, vous devez consulter en urgence car elle peut rapidement atteindre les reins et laisser des séquelles.

Comment traiter l'infection urinaire ?

Le diagnostic d'une infection urinaire se fait grâce à une bandelette urinaire pouvant être complétée par une analyse des urines (examen cyto-bactériologique ou ECBU). Le médecin prescrit un traitement en fonction du type de cystite détecté. Il s'agit le plus souvent d'antibiotiques à prendre en une seule prise (monodose) ou pendant plusieurs jours.

En cas de cystites à répétition (au moins 4 au cours des 12 derniers mois), la canneberge peut être utile pour éviter les récidives à raison de 36 mg par jour. Chez les femmes ménopausées, l'application locale d'oestrogènes peut être prescrite pour prévenir les infections urinaires.

Un traitement antibiotique prophylactique (pour prévenir la maladie) est mis en place en cas de cystite récidivante grave (au moins une infection urinaire par mois).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.