Hospitalisation à domicile : comment ça marche ?

Chargement en cours
L'hospitalisation à domicile présente de nombreux avantages pour les patients.
L'hospitalisation à domicile présente de nombreux avantages pour les patients.
1/2
© Adobe Stock, Halfpoint
A lire aussi

L'hospitalisation à domicile (HAD) permet d'assurer à domicile des soins médicaux complexes et continus, et ce, de façon coordonnée. Elle concerne des patients de tous âges souffrant de maladies graves ou chroniques. Quels sont les soins pratiqués en HAD ? Qui peut en bénéficier ? Comment s'organise-t-elle ? Voici tout ce que vous devez savoir sur l'hospitalisation à domicile.

L'HAD permet à des personnes malades de bénéficier chez elles de soins normalement réalisés en établissement hospitalier. Elle peut aussi se faire dans un établissement d'hébergement collectif (maison de retraite par exemple) si le patient ne vit plus à son domicile ou n'a pas de domicile.

Les hospitalisations à domicile sont gérées par des structures spécifiques (hospitalière, associatives) qui doivent bénéficier d'une autorisation pour les pratiquer.

Quels sont les soins pratiqués en HAD ?

Les soins pratiqués en HAD ne sont pas ceux généralement pratiqués à domicile. Il s'agit de soins plus complexes habituellement réalisés en hôpital, qui durent dans le temps et qui sont fréquents. Cela peut être l'administration d'un traitement du cancer, de soins post-chirurgicaux, de soins de suite, de soins obstétriques (notamment pour les grossesses à risque) ... Les soins réalisés en HAD concernent toutes les spécialités sauf la psychiatrie. En France, les chiffres montrent que plus de 25% des HAD sont demandées pour des soins palliatifs et plus de 20% pour des pansements complexes.

L'hospitalisation à domicile est prise en charge à 80% par l'Assurance Maladie et à 100% pour les affections de longue durée.

Comment se déroule l'HAD ?

Toute personne nécessitant des soins médicaux complexes et continus pouvant être faits à domicile peut prétendre à l'HAD. Elle ne peut se faire que sur prescription médicale d'un médecin traitant ou d'un médecin hospitalier. L'accord du médecin traitant est nécessaire avant la mise en place de l'HAD. Ce dernier est le responsable médical des soins qu'il supervise avec d'autres médecins spécialistes. Avant de valider une HAD, l'équipe de coordination pluridisciplinaire doit se rendre au domicile de la personne pour :

• Évaluer la situation afin de voir si l'HAD peut être mise en place dans les conditions existantes.

• Fixer les conditions matérielles et les compétences nécessaires pour le protocole de soins du patient.

Une fois l'HAD validée par le médecin coordonnateur et la personne soignée et son entourage informés du protocole de soins, celui-ci peut démarrer. Le matériel et les médicaments sont directement livrés au domicile de la personne par l'établissement d'HAD ou par un prestataire extérieur (pharmacien d'officine). Les membres de l'équipe médicale de coordination des soins sont salariés de l'établissement de l'HAD. En revanche, les professionnels de santé qui se chargent d'effectuer les soins au domicile de la personne peuvent être libéraux. Il s'agit d'infirmières, de kinésithérapeutes, de sage-femmes...etc. Un protocole d'alerte est mis à disposition du malade et de son entourage en cas d'urgence. À tout moment (7jours/7, 24 heures/24), ils peuvent contacter par téléphone une permanence infirmière pour joindre l'établissement d'HAD. Dans certains cas, une infirmière peut se déplacer au domicile du patient la nuit. Si ce n'est pas possible, la permanence de l'HAD s'occupe d'organiser l'intervention des secours.

L'hospitalisation à domicile présente plusieurs avantages :

• Elle est moins coûteuse qu'une hospitalisation classique. Il faut savoir qu'une journée d'HAD coûte en moyenne 198 euros contre 703 euros pour une journée en hôpital, soit 3,5 fois moins cher !

• Elle permet d'éviter ou de raccourcir un séjour à l'hôpital.

• La personne soignée est dans un environnement familier pour recevoir des soins médicaux parfois désagréables ou stressants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.