Herpès oculaire : les bons gestes pour le prévenir

Chargement en cours
Le virus de l'herpès se transmet par contact direct mais aussi par l'intermédiaire de la salive, des doigts ou de différents objets.
Le virus de l'herpès se transmet par contact direct mais aussi par l'intermédiaire de la salive, des doigts ou de différents objets.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

L'herpès oculaire est une affection qui concerne, chaque année, environ 60 000 personnes en France. Potentiellement grave s'il n'est pas traité, il reste bénin dans la grande majorité des cas mais tout de même désagréable. Voici les bons gestes à suivre pour se prémunir de ce virus et éviter les récidives après infection.

Qu'est-ce qu'un herpès oculaire ?

L'herpès est une maladie virale très contagieuse qui se caractérise par l'apparition de vésicules sur la peau. Tandis que l'herpès génital, sexuellement transmissible, est dû au virus Herpès simplex de type 2 (HSV2), l'herpès oculaire est le plus souvent causé par le virus Herpès simplex de type 1 (HSV1), tout comme l'herpès labial (bouton de fièvre). Malgré la réponse immunitaire de l'organisme face à une première infection, l'herpès ne disparaît jamais complètement. Restant sous-jacent, le virus se manifeste lors de crises plus ou moins régulières. S'il vaut mieux tout faire pour éviter d'être infecté, les personnes déjà porteuses doivent également prendre des précautions, y compris hors des périodes de crises. Et ce aussi bien pour éviter de contaminer leur entourage que pour lutter contre l'auto-contamination.

Comment éviter d'attraper un herpès oculaire ?

Le virus de l'herpès est hautement transmissible. Il se transmet par simple contact avec la lésion d'une personne infectée, mais aussi par l'intermédiaire de la salive, des doigts ou de différents objets (serviette de bain, matériel de cuisine...). Les conseils pour se prémunir d'un herpès oculaire sont les mêmes que pour un herpès labial. Évitez de toucher la lésion d'une personne ayant un herpès, lavez-vous régulièrement les mains, et prenez garde à ne pas toucher (ou à laver) les objets avec lesquels la personne a pu être en contact. Un herpès génital peut également se transmettre à l'oeil. Là encore, si votre partenaire est infecté, prenez toutes les précautions nécessaires.

Si vous êtes vous-même concerné par l'herpès labial ou génital, ne touchez pas à vos boutons, lavez-vous souvent les mains et tentez de ne pas frotter votre oeil (même de manière brève et machinale) avec vos doigts. N'humectez pas non plus vos lentilles de contact avec votre salive car le risque de transmission de la bouche à l'oeil sera très élevé.

Herpès oculaire : comment prévenir les récidives ?

Vous avez déjà été sujet à l'herpès oculaire ? Pour diminuer les risques de récidives, vous devez aussi faire attention à ces situations qui favorisent les crises, et donc les nouvelles poussées. Parmi elles :

• Le stress

• Une fatigue importante

• L'exposition aux rayons UV

Si vous êtes en immuno-dépression, notamment en cas de grossesse ou de maladie du SIDA, votre organisme sera encore plus sensible à ces facteurs et les boutons apparaîtront plus facilement. Veillez donc à conserver la meilleure hygiène de vie possible, et en particulier à dormir suffisamment. Enfin, évitez également les traumatismes oculaires (chocs) qui peuvent aussi favoriser les poussées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.