Herpès : comment le traiter efficacement ?

Chargement en cours
L'herpès est très contagieux.
L'herpès est très contagieux.
1/2
© Adobe Stock, RFBSIP

L'herpès labial ou bouton de fièvre est une maladie virale cutanée provoquée par le virus HSV1. Il apparaît sur les lèvres ou autour de la bouche sous forme de petites vésicules en grappe. Plus le traitement est mis en place tôt, plus la guérison sera rapide.

Appliquer un traitement local dès les premiers picotements

Les premiers signes du bouton de fièvre sont des légers picotements et des démangeaisons au niveau de la bouche. C'est à ce moment-là qu'il est conseillé d'appliquer une crème antivirale pour réduire la durée de contagion et de l'éruption herpétique (la présence de boutons) et diminuer l'intensité de la crise. La crème antivirale agit comme un bouclier en évitant que le virus se multiplie. Une crème anesthésiante peut être appliquée en complément pour soulager la douleur et les picotements. Le paracétamol peut également soulager les douleurs. Avant toute chose, consultez un médecin afin qu'il vous donne les bonnes directives.

La crème antivirale s'applique tous les jours sur le bouton, plusieurs fois par jour si besoin, jusqu'à l'apparition des croûtes (signes de la cicatrisation), soit pendant 4 à 10 jours environ. Une solution antiseptique (sans alcool) peut être appliquée avant pour désinfecter la zone. Le virus de l'herpès étant contagieux, lavez-vous les mains avant et après l'application du traitement pour éviter de disséminer le virus. Attention, ce genre de crème ne convient pas aux herpès oculaire et génital. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin si vos lésions herpétiques concernent les parties génitales ou les yeux afin qu'il vous conseille un traitement adapté.

Dans certains cas, un médicament antiviral à prendre par voie orale est prescrit : s'il s'agit d'une première infection ou pour prévenir des crises d'herpès fréquentes.

Les gestes à éviter pour une bonne guérison

Certains gestes sont à proscrire car ils peuvent ralentir la cicatrisation ou même aggraver les lésions. Ainsi, il ne faut jamais arracher les croûtes car elles favorisent la cicatrisation. La désinfection du bouton avec des produits contenant de l'alcool est également proscrite car l'alcool irrite et entretient l'herpès. On évite aussi d'appliquer du maquillage (rouge à lèvres, fond de teint...) directement sur le bouton pour ne pas retarder la cicatrisation. L'utilisation de crèmes à base de cortisone est contre-indiquée car elles augmentent le risque de complications graves. Enfin, les crèmes antibiotiques ne sont pas efficaces pour traiter l'herpès labial car il est dû à un virus et non à une bactérie. Inutile d'en appliquer donc.

Comment évolue l'herpès labial ?

Au bout de 10 jours environ, les petites vésicules qui forment le bouton de fièvre se rompent pour ensuite se transformer en croûtes qui disparaissent sans laisser de marques sur la peau. Il faut savoir que le virus reste dans l'organisme à vie, sous forme latente. Il peut être réactivé périodiquement et donner lieu à des récidives d'herpès labial (une à deux fois par an ou plus chez certaines personnes). La fatigue, le froid, l'exposition au soleil ou encore une infection sont autant de facteurs qui peuvent déclencher un bouton de fièvre.

L'herpès labial est une maladie courante et bénigne dans la grande majorité des cas. Il peut y avoir des complications mais elles sont rares. Les plus fréquentes sont la surinfection bactérienne liée à un grattage intempestif et la kératite herpétique (atteinte des yeux).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.