Hématome, ecchymose, bosse : quand faut-il s'inquiéter ?

Chargement en cours
Que faire après un coup ?
Que faire après un coup ?
1/2
© iStock, Zinkevych

La rédaction

On les surnomme souvent les petits bobos, mais les hématomes, ecchymoses et bosses peuvent dans certains cas être graves. Comment savoir si une consultation en urgence s'impose ? Voici les signes qui doivent vous alerter.

Hématome, ecchymose, bosse : quelles différences ?

Les hématomes et les ecchymoses se forment quand du sang s'échappe des vaisseaux sanguins mais reste au niveau de la peau. Comment les distinguer ?

L'ecchymose est ce qu'on appelle plus communément un bleu. Le sang qui s'échappe des vaisseaux sanguins reste dans l'épaisseur de la peau.

L'hématome sous-cutané est quant à lui provoqué par un épanchement de sang qui survient plus profondément sous la peau. Il est plus étendu que l'ecchymose, sa couleur est plus prononcée (bleu foncé) et il s'accompagne d'un léger gonflement de la zone (bosse). Aussi, l'hématome sous-cutané met plus de temps à guérir que l'ecchymose.

La bosse est en fait symptomatique de l'hématome. Elle survient après un choc et se caractérise par un gonflement souple et douloureux de la peau. Ce gonflement est la conséquence d'un épanchement de sang dans les tissus sous-cutanés. La bosse peut prendre une couleur rouge qui vire ensuite au violacé (c'est l'hématome), mais elle peut aussi garder la même couleur que la peau.

L'hématome, l'ecchymose et la bosse sont généralement douloureux au toucher. En cas de gonflement, la première chose à faire est d'appliquer du froid pour limiter leur expansion et calmer la douleur. Si la douleur est importante, un médicament antalgique ou une crème à base d'arnica peuvent la soulager.

Les symptômes qui doivent pousser à consulter

Le plus souvent bénignes, ces contusions nécessitent d'urgence une consultation avec un médecin quand :

• La ou les ecchymoses s'accompagnent d'autres symptômes comme de la fièvre, une grosse fatigue ou encore des douleurs.

• L'hématome (ou la bosse) se forme sur le crâne après un coup et que la personne perd connaissance, manifeste des troubles de la conscience et/ou des fourmillements dans les bras ou dans les jambes.

• L'hématome survient après un coup ou un choc dans le ventre ou au niveau du thorax et que la personne ressent un malaise général. Il pourrait s'agir d'une hémorragie interne, avec des conséquences potentiellement graves.

• L'hématome est tellement gros qu'il empêche de bouger la zone touchée ou que celle-ci devient insensible au toucher.

• Une ecchymose ou un hématome se forme autour des yeux, prenant la forme de lunettes, après un choc sur le crâne. Une fracture d'un os du crâne pourrait en être la cause.

• De multiples ecchymoses apparaissent sans cause pouvant les expliquer (absence de coup, de choc, de chute...)

• L'ecchymose ou l'hématome se produit après un choc violent et direct sur l'oeil et qu'il s'accompagne de troubles visuels : vision modifiée, forte douleur, oeil qui ne bouge plus... Cela pourrait être le signe de lésions plus graves comme une fracture du plancher de l'orbite, un décollement de rétine ou une hémorragie à l'intérieur de l'oeil.

• L'hématome s'aggrave : il augmente de volume, devient chaud et douloureux. Il pourrait s'agir d'une infection.

• Un hématome qui se trouve sur le pavillon de l'oreille (partie visible de l'oreille) est volumineux.

• Un hématome se forme sur les bourses après un choc au niveau des testicules.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.