Hallux valgus : 5 choses à savoir sur l'oignon du pied

Chargement en cours
L'hallux valgus concerne les femmes en grande majorité.
L'hallux valgus concerne les femmes en grande majorité.
1/2
© Adobe Stock, Andrii

Déformation la plus fréquente de l'avant-pied, l'hallux valgus, plus communément appelé oignon, engendre des complexes esthétiques mais aussi des douleurs, une gêne lors de la marche ou encore des difficultés à se chausser. Découvrez cinq choses à savoir sur l'oignon du pied.

La déformation est plus ou moins sévère

L'hallux valgus désigne une déviation anormale du gros orteil vers le deuxième orteil, entraînant une déformation de l'avant du pied. Cette déviation est plus ou moins importante. Lorsque son angle est supérieur à 40 degrés, et que le gros orteil finit par se placer au-dessus ou au-dessous du deuxième orteil, on parle d'hallux valgus sévère. Gêne et douleurs peuvent toutefois survenir bien avant un tel angle de déviation. On parle d'hallux valgus modéré pour un angle compris entre 20 et 40 degrés, et d'hallux valgus léger pour une déviation inférieure à 20 degrés.

Il existe de nombreux facteurs de risque

L'hallux valgus est, dans la plupart des cas, dû à des facteurs génétiques. Certaines personnes naissent en effet avec un angle déjà important. Toutefois, il existe de multiples facteurs qui favorisent le développement d'un hallux valgus : le port de chaussures à talons hauts et à bouts étroits, une maladie rhumatismale (comme la polyarthrite rhumatoïde) ou neuromusculaire, une grande souplesse des ligaments, un surpoids, ou encore l'âge et la ménopause.

Les femmes sont plus concernées que les hommes

Dans neuf cas sur dix, les personnes concernées par l'hallux valgus sont des femmes. Cela s'explique par le port de chaussures hautes et serrées et une plus grande laxité des articulations, surtout après la ménopause. Chez la femme, l'hallux valgus est souvent bilatéral. Chez les hommes, il est souvent associé à des pieds plats et à une surcharge pondérale.

Sa progression peut être ralentie

Quand on est concerné par l'hallux valgus, il est très important de prendre au plus vite de nouvelles habitudes. Choisir des chaussures adaptées est le premier geste à adopter pour ralentir la progression de l'oignon de pied. Il est aussi possible de soulager la douleur avec des coussinets protecteurs, des orthèses correctives à porter la nuit, des massages et des exercices adaptés.

Il peut être traité par chirurgie

Lorsque la douleur est trop invalidante et que le pied ne peut plus être utilisé normalement, la chirurgie reste la seule option. Race à une opération chirurgicale, le gros orteil retrouvera sa position initiale. Outre la chirurgie classique, il est aujourd'hui possible (selon les établissements et les professionnels de se tourner vers la chirurgie mini-invasive ou la chirurgie percutanée. Ces deux dernières techniques entraînent beaucoup moins de douleurs post-opératoires. L'intervention peut se faire en ambulatoire, comme une extraction des dents de sagesse. Après récupération, le patient aura plus de faciliter à marcher et à se chausser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.