Gastro-entérite : 5 astuces pour y faire face

Chargement en cours
Les gastro-entérites sont fréquentes en hiver.
Les gastro-entérites sont fréquentes en hiver.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

Laetitia Reboulleau

Parmi les maladies les plus fréquentes en hiver, la gastro-entérite fait partie des plus désagréables. Comment lutter contre cette pathologie ? Mode d'emploi pour y faire face et éviter de trop en souffrir.

Les mesures d'hygiène à adopter

Comme bon nombre des maladies hivernales, la gastro-entérite peut être contrée, ou tout du moins limitée, grâce à des mesures assez simples. À commencer par un lavage des mains minutieux et régulier : avant de préparer à manger, après être passée aux toilettes, après s'être mouchée, mais aussi dès que vous rentrez chez vous ou que vous arrivez au bureau, en particulier si vous avez pris les transports en commun. Évitez également de partager des objets tels que les gants de toilettes, les serviettes de bain ou encore les couverts.

La gastro s'est déjà installée dans votre foyer ? Pensez à désinfecter régulièrement les toilettes et lavabos, notamment après chaque diarrhée ou vomissement, pour limiter les risques de contamination.

Luttez contre la déshydratation

Il s'agit d'une mesure essentielle en cas de gastro-entérite. Les vomissements et les diarrhées entraînent d'importantes pertes de liquide, mais aussi de sodium, ce qui peut avoir de graves conséquences. Même si la sensation de soif n'est pas présente, il est essentiel de boire plus que d'habitude, si possible en consommant des boissons qui contiennent du sucre et du sel : eau sucrée, tisanes, bouillons... Évitez toutefois de boire de trop grandes quantités d'un coup, sous peine de déclencher de nouveaux vomissements. Mieux vaut boire de petites quantités régulièrement.

Une alimentation adaptée

En cas de gastro, il ne faut pas manger n'importe quoi. Les fruits et légumes crus, les produits glacés (boissons, desserts...) ou encore les produits laitiers sont à éviter. Privilégiez plutôt des aliments salés riches en sucres lents comme les pâtes et le riz blanc, ou encore les carottes cuites. Petite astuce : en cas de nausée et de dégoût de la nourriture, les biscuits salés sont efficaces, faciles à manger et à digérer. Comme pour l'eau, privilégiez les petites quantités régulières, en fonction de votre appétit, jusqu'à retrouver votre tolérance habituelle.

Tentez les remèdes naturels

Si l'auto-médication a ses limites, il existe toutefois quelques remèdes naturels qui ont fait leurs preuves pour soulager les troubles liés à la gastro-entérite. C'est notamment le cas du charbon végétal, qui capte les bactéries et les toxines présentes dans le tube digestif, ou encore de l'argile verte, très efficace pour lutter contre la diarrhée. Les baies de myrtilles séchées, consommées en infusion, sont également réputées pour leur efficacité.

Les médicaments efficaces

L'idéal en cas de gastro-entérite reste bien entendu de consulter un médecin, qui saura vous donner les conseils les plus adaptés. Toutefois, si la maladie vous empêche de vous déplacer, vous pouvez opter pour certains médicaments, à commencer par les pansements digestifs à base de diosmectite ou des ralentisseurs de transit à base de lopéramide, qui permettent notamment de lutter contre la diarrhée, mais aussi de limiter la déshydratation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.