Frottement des cuisses et chaleur : comment l'expliquer ?

Chargement en cours
Le frottement des cuisses n'est pas forcément lié au surpoids.
Le frottement des cuisses n'est pas forcément lié au surpoids.
1/2
© Adobe Stock, pixarno

Pour toutes les femmes et hommes aux formes généreuses, le frottement des cuisses est un véritable fléau. En été, il est décuplé par la chaleur et la transpiration et devient un vrai cauchemar. Brûlures, irritations, rougeurs, picotements... marcher sous le soleil devient un calvaire auquel il est urgent de remédier.

Lorsqu'il survient en plein coeur de l'été, le frottement des cuisses devient particulièrement douloureux et handicapant. Une fois la peau bien irritée, même la baignade ne peux plus la soulager et a, au contraire, tendance à accentuer le mal. Mais comment ces frottements s'expliquent-ils ? Explications.

Une question de morphologie

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le frottement des cuisses n'est pas forcément toujours dû à un surpoids. En effet, certaines femmes minces peuvent elles aussi subir ces affres à cause de leur simple morphologie. Ainsi, les jambes en X sont bien plus sujettes aux frottements que les jambes en H. De même, les femmes très musclées peuvent également être victimes de ces brûlures douloureuses sans pouvoir y remédier de manière concrète et définitive. Mais pourquoi ces frottements sont-ils plus prononcés en été qu'en hiver ? Avec la chaleur et la transpiration générée, les cuisses nues qui se touchent entre elles provoquent un échauffement pouvant s'avérer très douloureux selon l'activité de la personne. La marche, lorsqu'elle s'étend sur la durée, devient par exemple un véritable calvaire. Des irritations et même des petits boutons rouges peuvent alors apparaître et décupler ainsi la douleur. Heureusement, il existe des astuces pour y remédier autant que possible.

Comment éviter les frottements ?

Si vous faites partie de ces malheureuses élues qui ont les cuisses qui frottent en été, le mieux est encore de porter un short de cycliste sous votre robe ou votre jupe. De même, oubliez les shorts courts et préférez les pantacourts ou les bermudas. Fort heureusement pour les fashionistas, il existe un tas de pièces chics et estivales à shopper chaque été. Vous pouvez également opter pour les bandes anti-frottements, disponibles sur Internet et dans le commerce. Anti-dérapantes et plus discrètes qu'un cycliste, elles vous permettront de préserver vos cuisses dans la durée mais vous tiendront probablement chaud... Enfin, il existe des crèmes anti-frottements très pratiques mais dont l'effet est malheureusement de courte durée. Quant au talc, il absorbera certes la transpiration mais laissera de disgracieuses tâches sur vos vêtements.

Comment soulager les irritations déjà installées ?

Une fois l'intérieur de vos cuisses déjà brûlées, il ne reste plus rien à faire à part les soulager. Pour cela, privilégiez le gel d'aloe vera qui est particulièrement apprécié pour ses propriétés cicatrisantes et réparatrices. Vous pouvez également nettoyer délicatement votre entre-jambe avec de l'eau fraîche et du savon puis y appliquer une crème émolliente. Pour ne pas empirer vos irritations, pensez également à bien vous sécher après un bain ou une baignade, notamment dans la mer où le sel a tendance à décupler les rougeurs et irritations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.