Fibromyalgie : quels sont les traitements ?

Chargement en cours
La fibromyalgie provoque de vives douleurs.
La fibromyalgie provoque de vives douleurs.
1/2
© Adobe Stock, jd-photodesign
A lire aussi

La prise en charge des personnes fibromyalgiques est pluridisciplinaire. La réhabilitation physique est le traitement de premier choix. Si celle-ci n'est pas efficace, des médicaments antalgiques et un accompagnement psychologique peuvent être envisagés. Le médecin généraliste peut également rediriger le patient vers des médecins spécialistes.

Soulager les symptômes

À ce jour, il n'existe pas de traitement spécifique qui permet de soigner le syndrome fibromyalgique car l'origine de la douleur chronique n'est pas connue. La prise en charge des patients repose essentiellement sur le soulagement des symptômes (douleur chronique, troubles de l'humeur, du sommeil...). Les symptômes étant différents pour chaque malade, le traitement mis en place par le médecin est personnalisé.

La prise en charge par le médecin traitant vise à :

• Adapter le traitement en fonction de l'impact du syndrome fibromyalgique sur le quotidien du patient.

• Développer avec le patient un programme thérapeutique sur-mesure.

Encourager le patient à la poursuite ou à la reprise rapide d'une activité physique.

La réhabilitation physique

L'activité physique est très importante dans la prise en charge du syndrome fibromyalgique. Elle permet :

• De diminuer la douleur, la fatigue et le stress.

• D'améliorer la mobilité.

• D'améliorer le bien-être général.

Chaque personne fibromyalgique doit pratiquer une activité physique selon ses capacités. Il est recommandé de pratiquer une activité quotidienne adaptée et modérée pendant au moins 30 minutes. Les sports privilégiés sont la marche, la natation, le vélo, les exercices d'étirement et d'aérobie encadrés par un professionnel. En parallèle, le patient doit veiller autant que possible à avoir une bonne hygiène de vie (une alimentation saine, équilibrée et un sommeil suffisant et de qualité).

Les médicaments

Les traitements médicamenteux sont prescrits en seconde intention (la première réponse à apporter au syndrome fibromyalgique étant la réhabilitation physique). Les antidouleurs sont donc prescrits quand les traitements non-médicamenteux n'ont pas permis de soulager le patient et d'améliorer significativement sa qualité de vie.

Les médicaments qui peuvent être prescrits sont :

• Les antalgiques dits "de niveau II" (type tramadol).

• Les antiépileptiques pour soulager les douleurs (prégabaline ou gabapentine).

• Les antidépresseurs à faible dose. La duloxétine est connue pour soulager la douleur et l'amitriptyline agit notamment sur les troubles du sommeil.

Ces médicaments peuvent avoir des effets indésirables néfastes sur le syndrome fibromyalgique. C'est pourquoi le médecin doit évaluer avec le patient la balance bénéfices/risques avant de poursuivre le traitement.

Les autres traitements

Une prise en charge pluridisciplinaire peut dans certains cas être nécessaire. Elle se fait le plus souvent dans des établissements spécialisés. Elle repose sur :

• La poursuite de l'activité physique, de la réadaptation à l'effort pour que le sport soit intégré aux routines quotidiennes du patient.

• Une éducation thérapeutique pour apprendre au patient à gérer sa douleur, sa fatigue.

• Des thérapies comportementales et cognitives.

Le médecin traitant peut également envoyer le patient vers un médecin spécialiste (rhumatologue, médecin spécialiste de la douleur, médecin nutritionniste...) si les autres démarches thérapeutiques mises en place ne sont pas assez efficaces au bout de 4 à 6 mois, ou en cas de syndrome fibromyalgique très handicapant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.