Fibromyalgie : quels sont les symptômes ?

Chargement en cours
La fibromyalgie touche plus souvent les femmes que les hommes.
La fibromyalgie touche plus souvent les femmes que les hommes.
1/2
© iStock, AntonioGuillem

La rédaction

La fibromyalgie, aussi appelée syndrome fibromyalgique est une maladie qui se caractérise par des douleurs diffuses persistantes d'origine neurologique, ayant des conséquences importantes sur la vie des personnes qui en souffrent. D'autres symptômes peu caractéristiques peuvent s'ajouter à la douleur chronique.

La fibromyalgie est une maladie difficile à diagnostiquer car elle se manifeste par un ensemble de symptômes qui diffèrent d'un patient à l'autre et peuvent être associés à d'autres maladies. On estime qu'1,3% de la population est touchée par la fibromyalgie en Europe. Elle touche le plus souvent les femmes âgées de plus de 40 ans.

La douleur chronique

La douleur est le symptôme commun à tous les patients souffrant de fibromyalgie. Elle est aussi le premier signe de la maladie. Souvent localisée au début, elle peut s'étendre à tout le corps par la suite. Si la douleur est présente de façon continue, certains malades avouent en souffrir particulièrement au réveil et après être restés longtemps dans une même position. Le matin, la douleur s'accompagne d'une raideur importante. Les témoignages parlent de muscles durs et sensibles quand on appuie dessus, ainsi que d'une sensation de gonflement des articulations.

Les zones les plus douloureuses sont la nuque, les épaules, la région qui se trouve entre les deux épaules, les omoplates, les hanches et les bas du dos. La fibromyalgie est une maladie très handicapante au quotidien car la douleur est à la fois permanente, intense, fluctuante et variable. En effet, elle peut être importante puis s'atténuer dans le temps. Mais surtout, les patients sont victimes de douleurs de toutes sortes, et ce, dans tout le corps : crampes, fourmillements, engourdissements, tendinites, douleurs articulaires, douleurs musculaires, sensation de brûlures, décharges électriques...

Enfin, cette douleur est aggravée par plusieurs facteurs qu'on ne peut pas contrôler : les émotions, le froid, l'humidité ou encore la fatigue.

La fatigue

La fatigue est le deuxième symptôme le plus fréquent dans la fibromyalgie. Elle est inhérente à la maladie mais peut aussi être engendrée par les douleurs chroniques difficiles à supporter, surtout le matin au réveil. Les malades ne peuvent faire des efforts physiques prolongés et ont besoin de beaucoup de repos pour récupérer.

Les troubles musculaires et articulaires

Les personnes atteintes de fibromyalgie ont des muscles et des articulations douloureux et très sensibles. Leurs muscles se fatiguent très vite et sont comme "noués".

Les troubles du sommeil

Les malades se plaignent de difficultés à l'endormissement et de réveils nocturnes de courte durée. Ces troubles seraient liés à des perturbations dans le thalamus, la zone du cerveau qui régule l'endormissement, indique une étude publiée en 2015 dans le Journal of Neurophysiology.

Les troubles digestifs

La fibromyalgie étant la conséquence d'un dysfonctionnement du cerveau, les symptômes touchent différentes fonctions du corps, notamment les fonctions de l'appareil digestif. Certains malades disent souffrir de diarrhées, d'autres de constipation, accompagnées de douleurs abdominales et de ballonnements.

Les autres troubles physiques

Moins fréquents, mais également cités par les patients, ces symptômes sont caractéristiques de la fibromyalgie :

• Hypersensibilité au bruit ;

• Envies fréquentes d'uriner et douleurs à la miction ;

• Troubles de la vue ;

• Vertiges ;

• Maux de tête ;

• Difficultés respiratoires ;

• Grande sensibilité au froid et au chaud.

Les troubles cognitifs

Outre les troubles physiques très handicapants, les personnes souffrant de fibromyalgie rapportent des problèmes cognitifs tels que des troubles de l'attention et de la concentration, des troubles de la mémoire sur des souvenirs récents, ainsi que des difficultés d'apprentissage ou d'expression.

Comment faire le diagnostic de la fibromyalgie ?

Compte tenu de tous les symptômes associés à la fibromyalgie, le diagnostic s'avère difficile pour les professionnels de santé. Il repose aujourd'hui sur une évaluation et un examen dépendant de plusieurs critères médicaux, et sur l'élimination d'une autre pathologie dont les symptômes sont similaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.