Faire craquer ses doigts, une mauvaise habitude à perdre ?

Chargement en cours
Faire craquer ses doigts n'a aucun impact sur la santé des os.
Faire craquer ses doigts n'a aucun impact sur la santé des os.
1/2
© Abaca, Andrey Popov

Il y a ceux qui adorent faire craquer leurs doigts et ceux pour qui le bruit sec que cela provoque est une véritable torture auditive. Si beaucoup affirment que cette mauvaise habitude aurait tendance à provoquer de l'arthrose au fil des années, il semblerait pourtant que la vérité soit tout autre... En effet, d'après les spécialistes, faire craquer ses doigts, ou plus largement ses articulations, n'aurait en réalité aucun impact sur les os.

C'est une habitude qui, certes, divise mais qui ne semble pas inquiéter les professionnels de la santé. Car bien que sec, brutal et plus ou moins puissant, le bruit des craquements serait simplement le résultat d'une formation synoviale normale. Explications.

D'où viennent ces fameux craquements ?

Si vous ne pouvez pas vous empêcher de faire craquer vos articulations et que cette habitude vous inquiète, rassurez-vous. Bien que le bruit des craquements soit inquiétant et peu agréable à l'oreille, le négatif s'arrête ici. Très répandu, ce réflexe, que l'on peut aussi qualifier de "tic", n'a aucun impact sur les os. Quant au son qu'il provoque, l'explication est en fait assez simple. Toutes les articulations de notre corps sont protégées par un liquide (dit synovial) qui permet de les lubrifier et ainsi de limiter les frictions entre elles. À force de mouvement, de petites bulles de gaz se forment peu à peu dans ce liquide et ce sont ces dernières qui explosent et provoquent un bruit sec lorsque l'on tire sur ses doigts (de main ou de pied). Selon les spécialistes, ces bulles seraient anodines et se reformeraient naturellement toutes les trente minutes environ. De quoi faire craquer ses doigts plusieurs fois par jour, sans pour autant craindre un développement d'arthrose.

Des études sans appel

Pour confirmer cette affirmation, de nombreux chercheurs ont mené des études de grande ampleur. Beaucoup ont d'ailleurs consisté à simplement comparer les mains d'adeptes du craquage avec les mains de personnes dites "saines". Les résultats des radiographies finales sont sans appel : aucune différence n'a été relevé entre les deux. Dans une autre mesure, le médecin américain Donald Unger a quant a lui décidé d'observer les éventuels changements sur le long terme. Pour ce faire, il a craqué les doigts de sa main gauche pendant plus de 50 ans, sans toucher à ceux de sa main droite. Lors de l'examen final, aucune dégradation notable n'a pu être signalée sur l'une ou l'autre de ses mains !

Attention aux limites tout de même...

Si faire craquer ses doigts ne présente pas de danger particulier, il n'est cependant pas conseillé de passer ses journées à le faire. Si vous ne pouvez pas vous en empêcher, posez-vous la question de savoir pourquoi vous en ressentez le besoin. La plupart du temps, cette habitude découle d'un problème d'anxiété prononcé. En trouvant une solution pour améliorer votre santé mentale, le réflexe de craquement disparaîtra automatiquement. De même, s'il ne provoque apparement pas d'arthrose, le fait de craquer ses doigts peut tout de même entraîner un gonflement des articulations et une baisse de la force de préhension. Autrement dit, à partir d'un certain âge, vous risquez d'avoir beaucoup moins de force dans les mains ! De plus, pratiquer à outrance et d'une certaine façon, le craquage de doigts peut aussi causer l'apparition de tendinites. Rien de grave, mais cela reste tout de même très désagréable...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.