En poudre, en comprimé, en gummies : sous quelle forme consommer la vitamine C ?

En poudre, en comprimé, en gummies : sous quelle forme consommer la vitamine C ?
Les comprimés sont efficaces mais peuvent générer des problèmes d'estomac.

L'hiver est bel et bien installé, et avec lui le froid, la grisaille et le manque de luminosité sont de la partie. L'organisme est plus fragile, on se sent plus fatigué et moins productif... Pour lutter contre tous ces symptômes, qui n'a jamais pensé à se requinquer un peu en consommant de la vitamine C ? Mais sous quelle forme l'acheter ? Voici quelques conseils pour s'y retrouver.

Souvent, l'hiver est propice aux maladies, aux dépressions saisonnières, à la forte fatigue, et bien d'autres maux liés à la grisaille et au froid. La faute à un manque de vitamine C, qui contribue, en plus d'aider au bon fonctionnement du système nerveux, à maintenir un bon système immunitaire et à réduire la fatigue. Et bien qu'elle soit présente naturellement dans de nombreux végétaux (persil, piment, poivron...) et aliments (essentiellement les agrumes, mais aussi les choux, les épinards ou encore les fraises) que l'on consomme au quotidien, cela ne suffit parfois pas. La raison ? Le corps humain ne peut absorber cette vitamine que par l'estomac et la bouche, et seulement en petite quantité. La consommation plus faible de ce type d'aliments durant l'hiver n'aide pas non plus. Face aux rhumes à répétition, une exposition au froid bien trop prolongée et bien d'autres raisons encore, le complément alimentaire de vitamine C peut alors se présenter comme LA solution de secours. Si elle ne peut résoudre tous les problèmes, la vitamine C peut en revanche aider le corps à se remettre sur pied. Mais face aux différentes formes de vitamine C présentes sur le marché, il peut être difficile de s'y retrouver.

La poudre : la plus naturelle

Sur le marché des compléments alimentaires, au rayon vitamine C, on retrouve régulièrement de la poudre, des comprimés ou bien des gummies. À l'intérieur, la vitamine C que l'on retrouve n'est en général pas dans son état naturel, mais plutôt en extrait. Cela varie en fonction du type de vitamine C que vous achetez. En poudre, il y a de fortes chances pour que vous n'y trouviez aucune trace de colorants et de sucre. Votre pharmacien pourra très bien vous renseigner là-dessus, n'hésitez pas à lui demander conseil. Si vous recherchez quelque chose de facile à consommer et de pas très cher, direction la poudre. Imbattable sur les prix, elle s'avère moins acide que d'autres formes et peut donc mieux convenir aux personnes souffrant d'un estomac sensible. À vous de la doser en suivant les indications !

Les comprimés : le petit côté plaisir en plus

En comprimé, la vitamine C est généralement à faire fondre sous la langue après avoir légèrement croqué dedans. Pratique donc pour la faire avaler à vos bambins, par exemple ! De plus, les comprimés ont en général un petit goût de fruit loin d'être désagréable en bouche. Côté prix, cela reste à peu près similaire aux comprimés. Tout se joue sur le praticité !

Les gélules et gummies : les plus consommés

Plus chers que leurs concurrents, les gélules et les gummies promettent d'être tout aussi efficaces. Gare en revanche au sucre qui s'invite très souvent dans les gummies. Pour être sûr de votre choix, on vous conseille de jeter un oeil à la composition et aux ingrédients. Cela est très important, d'autant plus si vous êtes diabétique. Heureusement, il en existe sans sucres, il suffit juste de faire les bons choix. Côté gélules, il faut pouvoir les avaler. Gardez en tête que la cure dure au minimum un mois. Un critère qui peut vite vous aider à faire votre choix. Il n'y a plus qu'à !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.