Dry January : pourquoi adopter le mois sans alcool ?

Chargement en cours
Venue d'Angleterre, l'opération "Dry january" représente l'occasion de faire le point sur sa consommation d'alcool. Attention, l'abus d'alcool est dangereux. À consommer avec modération.
Venue d'Angleterre, l'opération "Dry january" représente l'occasion de faire le point sur sa consommation d'alcool. Attention, l'abus d'alcool est dangereux. À consommer avec modération.
1/2
© Adobe Stock, Brian Jackson

Janvier 2021 marque la deuxième édition française du Dry January. Derrière ce nom se cache un mouvement lancé au Royaume-Uni qui incite à ne pas boire d'alcool entre le Nouvel An et la fin du mois de janvier. Quels sont les bienfaits de cette pratique et ses effets immédiats ? Voici les bonnes raisons de tenter le mois sans alcool.

Après les excès des fêtes de fin d'année, place au Dry January. Également appelé "Janvier sec", "Janvier sobre" ou encore "Défi de janvier", ce challenge est en apparence plutôt simple à relever. L'idée ? Ne pas consommer d'alcool durant tout un mois. Un défi qui s'adresse à une large proportion de Français, puisque comme l'explique le responsable départemental d'Alcool Assistance Guy Bertereau dans les colonnes de 20 Minutes : "Le Dry January s'adresse aux personnes qui ont une consommation sans avoir le sentiment d'être dépendantes à l'alcool." Et si cette abstinence momentanée permettra à certains de faire le point sur leur consommation d'alcool, elle offre aussi de nombreux bienfaits immédiats sur le plan de la santé.

Le Dry January améliore la santé et l'éclat de la peau

La consommation régulière d'alcool a tendance à déshydrater la peau. Lorsqu'on consomme trop d'alcool, le corps manque de zinc. Ce manque se reflète sur la peau et se traduit par l'apparition de rougeurs sur le visage. En cessant toute consommation d'alcool, la peau devient plus fraîche et brillante et le teint s'améliore nettement. Toutefois, ces effets s'estompent rapidement lorsqu'on se met de nouveau à boire des breuvages alcoolisés : les effets déshydratants de l'alcool reviennent en effet aussi vite qu'ils disparaissent. Pour résumer : moins vous buvez d'alcool, plus votre peau est belle.

Le Dry January pour perdre du poids

C'est un fait : les boissons alcoolisées sont riches en calories. Selon le docteur Jimmy Mohamed, chroniqueur santé d'Europe 1, un verre de vin représenterait l'équivalent d'environ trois à quatre morceaux de sucre. "Consommer de l'alcool entraîne également un ralentissement de l'élimination de la graisse et favorise son accumulation au niveau du ventre" explique-t-il avant de conclure : "Supprimer l'alcool, c'est 10 à 30% des calories en moins. Une quantité non négligeable pour ceux qui veulent perdre du poids rapidement."

Le Dry January permet de mieux dormir

Selon les études menées par le chercheur en santé cérébrale Marc Milstein, consultant pour l'édition américaine du Huffington Post, "réduire ou cesser votre consommation d'alcool vous aidera véritablement à mieux dormir". Une affirmation confirmée par le docteur Jimmy Mohamed qui explique que "sur le long terme, l'alcool va perturber votre horloge biologique".

Le Dry January en chiffres

Terminons avec des chiffres. En 2018, l'université du Sussex a mené une étude concernant les répercussions du Dry January sur celles et ceux qui le pratiquent. Menées sur plus de 800 personnes, ces recherches mettent en évidence les effets positifs de ce défi. Voyez plutôt :



58 % des participants ont constaté qu'ils avaient perdu du poids
70% des participants se sont sentis en meilleure santé à l'issue du Dry January
71% des participants ont remarqué que leur sommeil était de meilleure qualité
80 % des participants ont estimé qu'ils contrôlaient mieux leur consommation d'alcool
88 % des participants ont relevé qu'ils avaient fait des économies en pratiquant le Dry January

Attention l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.