Don du sang : comment ça marche ?

Chargement en cours
Avant de donner votre sang, vous devez répondre à certains critères d'éligibilité.
Avant de donner votre sang, vous devez répondre à certains critères d'éligibilité.
1/2
© Adobe Stock, ctvvelve

C'est un acte citoyen et solidaire qui permet de sauver des vies. Lors de campagnes, l'EFS (Établissement Français du Sang) rappelle fréquemment que le don de sang est important ! Il faut le souligner, cet élément vital manque et est précieux au quotidien avec des besoins en augmentation depuis une quinzaine d'années. Plus de temps à perdre, découvrez comment fonctionne le don du sang !

Quels sont les critères pour donner son sang ?

En qualité de futur(e) donneur(se), vous devez répondre à certains critères d'éligibilité : avoir plus de 18 ans et moins de 70 ans, peser plus de 50 kg, ne pas être porteur de maladies et infections chroniques, avoir un mode de vie sain et une santé excellente. Enfin, il vous est demandé de répondre à quelques questions relatives à d'éventuels déplacements à l'étranger, une façon d'identifier si vous n'avez pas été en contact avec un potentiel virus. N'oubliez pas que des vies dépendent de votre bonne foi !

Comment se déroule le premier don du sang ?

Un don de sang se prépare : commencez par visiter le site Internet de l'EFS, effectuez le test d'éligibilité en ligne pour savoir si vous êtes apte à donner votre sang, renseignez-vous sur les lieux de collecte proches de chez vous et prenez rendez-vous. Le jour J, vous devrez répondre à un questionnaire qui prépare à l'entretien préalable au don : cette étape essentielle est réalisée par un professionnel de santé et elle demeure confidentielle ! Le prélèvement dure moins de 10 minutes, votre sang est prélevé par le biais d'un matériel stérile et à usage unique. Après votre don, ne partez pas immédiatement, l'EFS met à votre disposition une collation, l'occasion de récupérer quelques forces, d'échanger avec d'autres donneurs et d'apprécier ce moment de partage !

Où part votre sang ?

Aucun risque n'est pris et tous les sangs prélevés sont analysés, il est important de détecter les anomalies éventuelles chez chaque donneur. Lorsque le test est valide, votre poche de sang est centrifugée pour séparer les composants du sang : globules rouges, plasma et plaquettes. Ces derniers sont ensuite acheminés vers les 1500 établissements de santé approvisionnés par l'Établissement Français du Sang.

Qui peut recevoir du sang ?

Le sang n'est jamais transmis tel quel aux malades, ils reçoivent les éléments de votre sang en fonction de leurs besoins. Par exemple, vos globules rouges seront transfusés à des malades souffrant d'hémorragie, de maladies du sang ou d'anémie. Le plasma aidera les grands brûlés, les hémophiles ou les personnes immunodéprimées et les plaquettes seront utiles aux personnes atteintes de leucémies, de lymphomes ou suivant une chimiothérapie.

Le saviez-vous ?

• 6 fois pour les hommes et 4 fois pour les femmes, c'est le nombre de dons de sang possibles en 1 an (les plaquettes peuvent se donner 12 fois en respectant 4 semaines d'intervalle).

• Un seul don de sang permet de sauver trois personnes.

• Une poche contient entre 420 et 480 ml de sang, cela représente environ 10% du sang présent dans le corps humain (entre 4 et 5 litres).

• Les donneurs de groupe O et AB sont recherchés : les premiers sont "donneurs universels", les porteurs de rhésus AB+, eux, sont des "receveurs universels".

Si vous êtes craintif(ve), soyez soulagé(e), le don du sang n'est pas plus douloureux qu'une petite prise de sang !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.