Décrypter ses grains de beauté : qu'est-ce que la règle ABCDE ?

Chargement en cours
Vous avez un doute sur un grain de beauté ? N'hésitez pas à consulter un dermatologue !
Vous avez un doute sur un grain de beauté ? N'hésitez pas à consulter un dermatologue !
1/2
© Adobe Stock, RFBSIP
A lire aussi

La présence des beaux jours amorce une plongée vers un été souvent synonyme de farniente. Mais avant de vous exposer au soleil, il s'avère judicieux de faire un état des lieux de votre peau et de ses naevus, ces petits points sombres communément nommés "grains de beauté". Vous avez un doute sur l'un d'entre eux ? Commencez par adopter la règle ABDCE !

Qu'est-ce qu'un grain de beauté ?

Un grain de beauté est une accumulation de cellules pigmentaires responsables du bronzage qui se développe sur la peau. Souvent bénins, les naevus se caractérisent par de petites taches brunes ou roses, plates ou en relief qui peuvent être de temps en temps parsemées de poils. Si certains grains de beauté vous alertent, surveillez-les !

Comment reconnaître un grain de beauté sain d'un grain de beauté dégénérescent ?

Un premier examen personnel de vos grains de beauté peut vous permettre d'identifier leur nature. La règle ABCDE est un moyen mnémotechnique utile pour retenir les différentes caractéristiques à prendre en compte.

A comme asymétrie : un grain de beauté régulier n'engage rien de suspect, dans le cas contraire, si sa forme est asymétrique, il est opportun de consulter un dermatologue.

B comme bords : encore une fois la régularité du contour n'est pas synonyme d'alerte. Néanmoins, des bords mal délimités peuvent nécessiter de rencontrer un professionnel.

C comme couleur : les grains de beauté peuvent être bruns, noirs, roses ou encore d'autres couleurs, le tout est que leur teinte soit homogène. Si elle est polychrome, mieux vaut surveiller le grain de beauté.

D comme diamètre : au-delà de 6 mm de diamètre, le grain de beauté nécessite d'être vu par un dermatologue.

E comme évolution : si un grain de beauté grossit en quelques mois, s'il change de couleur, de forme ou d'aspect, il est utile de prendre rendez-vous avec un professionnel.

Comment réaliser cet auto-examen minutieux ?

Commencez par inspecter minutieusement chaque partie du corps : toutes celles que vous pouvez nettement scruter (mains, bras, jambes, aisselles, torse, ventre, pieds). Utilisez un miroir pour détailler votre tête avec les oreilles, le visage, le cuir chevelu (utilisez un sèche-cheveux pour écarter facilement vos cheveux) et levez votre cou.

Dans un second temps, observez-vous à l'aide d'un miroir pour identifier les grains de beauté que vous pourriez avoir derrière le cou, le dos, les cuisses ou les fesses. N'hésitez pas à demander de l'aide à votre conjoint ou à un proche pour rendre cet examen plus complet.

Si vous constatez qu'un naevus coche certaines cases de la règle ABCDE, n'hésitez pas à consulter un dermatologue.

Comment limiter les risques d'apparition d'un mélanome ?

Les grains de beauté peuvent évoluer avec l'exposition de zones du corps au soleil l'été lorsqu'elles sont découvertes. Plus un corps est exposé tôt au soleil, plus il a de probabilités de voir se développer un mélanome. C'est pour cette raison qu'il faut absolument éviter de s'exposer sans protection. Ne lésinez pas sur les crèmes (SPF 30 minimum), les chapeaux et les parasols sur la plage et rappelez-vous également que si un corps bronzé fait partie des canons de beauté, un corps blanc protégé est un corps en bonne santé !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.