Dans quels cas doit-on consulter un orthophoniste ?

Chargement en cours
L'orthophoniste est le praticien opérant sur tous les troubles touchant à la parole et l'appréhension cognitive de la communication.
L'orthophoniste est le praticien opérant sur tous les troubles touchant à la parole et l'appréhension cognitive de la communication.
1/2
© Adobe Stock, Pixel-Shot

Des troubles du langage chez les jeunes ou les adultes ? Faites appel à un orthophoniste. Ce médecin spécialisé s'occupe des maux touchant à la communication orale et écrite.

Avant tout, et en cas de doute, prenez rendez-vous chez votre médecin généraliste ou le pédiatre. Si le besoin médical est confirmé, il vous prescrira un bilan orthophonique. Le mot "orthophonie" est composé du préfixe grec "ortho-", droit, correct, et du suffixe "-phonie", la voix. Plus spécifiquement, l'orthophoniste désigne le spécialiste médical dans la communication orale et écrite. La fédération nationale des orthophonistes définit ce domaine comme une méthode de prévention, d'évaluation, et de traitement des troubles : de la communication, des fonctions oro-myo-faciales, et des autres activités cognitives liées à la phonation, à la parole, au langage oral et écrit (dyslexie), ainsi qu'à la cognition mathématique (dyscalculie).

Où se situer dans ses capacités ?

Pour les enfants, avant tout, vérifiez que les repères moyens du progrès en langue sont respectés. Pour rappel : dans la première année, l'enfant bafouille quelques mots, sait reconnaître et dire son prénom ; le vocabulaire s'enrichit légèrement dans la deuxième année ; à l'aube du troisième anniversaire, les questions et les constructions syntaxiques simples apparaissent dans la bouche du bout de chou. Si vous constatez des retards aggravés dans ces étapes, consultez votre pédiatre ou le médecin traitant. Plus tôt le problème est pris en charge, meilleure est la correction pour le patient.

Prévention et (ré)éducation

L'orthophoniste fait un état des lieux des compétences du patient. Selon la nécessité, il prescrira plusieurs dizaines de séances dont il fera des comptes-rendus adressés au médecin traitant. Il n'est pas réservé aux enfants, car les adultes aussi peuvent nécessiter d'un traitement orthophonique. Le médecin va élaborer avec le patient un programme d'éducation comprenant des exercices permettant d'améliorer de nombreux problèmes, notamment ceux liés au bégaiement, à la dyslexie et la dysphasie, aux difficultés d'écriture ou de calcul ou à celles liées à la perte de la parole. Des exercices existent pour développer ses capacités oro-motrices, si le problème est mécanique, et aussi pour apprendre à son cerveau à remarquer les distinctions linguistiques, car l'orthophonie concerne les pathologies touchant les organes et les propriétés acoustiques. En rééducation, ou en traitement préventif, l'orthophoniste apporte ces clés de résolution aux problèmes du concerné. Outils ludiques, et désormais pour certains informatiques, les aides apportées par l'orthophoniste corrigent ces troubles. Elles permettent également de retrouver la parole lorsqu'elle a été perdue suite à un AVC, par exemple.

Des applications en complément de traitement

Des innovations technologiques dématérialisent le traitement orthophonique, ou complètent celui-ci. Les supports digitaux permettent ainsi un accès à une multitude d'exercices, visuels, sonores et orthographiques. De cette manière, les applications comme Atélecture ou Communicotool apportent ces aides où que vous soyez. Ludiques et complètes, certaines applications rendent la correction médicale plus simple et intuitive. Des outils, eux, existent pour compléter sur place le traitement de l'orthophoniste. L'application E-orthophoniste sert par exemple de support de traitement aux orthophonistes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.