Crises d'angoisse : d'où viennent-elles et comment y remédier ?

Chargement en cours
La crise d'angoisse ne présente pas de risque pour la santé mais elle peut être très incommodante.
La crise d'angoisse ne présente pas de risque pour la santé mais elle peut être très incommodante.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Des palpitations, une peur irrationnelle et incontrôlable, une sensation d'étouffement... Les crises d'angoisse peuvent être aussi intenses qu'impressionnantes. Comment les identifier ? D'où viennent-elles ? Comment y remédier ? Voici quelques explications et conseils.

Comment identifier les crises d'angoisse ?

Les crises d'angoisse sont la manifestation d'une forme d'anxiété intense qui se traduit par des symptômes physiques par lesquels on se sent dépassé. Egalement appelée attaque de panique, elle s'accompagne des signes suivants : accélération du rythme cardiaque, palpitations ou tachycardie, pâleur inhabituelle, tremblements et spasmes musculaires, frissons, transpiration, sensation de d'étouffement, vertiges, nausées, maux de ventre, et douleurs thoraciques. Au niveau psychologique, on identifie les crises d'angoisse par l'impression de devenir fou, la sensation d'une mort imminente et le sentiment de perte totale de contrôle. Du côté comportemental, on observe une prostration ou au contraire une agitation sans but précis, mais parfois également un état de déambulation.

Quelles sont les causes des crises d'angoisse ?

"La crise d'angoisse survient chez des sujets à terrain anxieux, mais peut également survenir de façon brutale et sans cause particulière", indique le professeur Pierre-Michel Llorca, psychiatre et chef de service au CHU de Clermont-Ferrand interrogé par le site Journal des Femmes. Il ajoute : "En outre, tous les produits excitants tels que le café, la cigarette voire la cocaïne peuvent favoriser l'apparition de troubles anxieux."

En règle générale, les crises d'angoisse s'expliquent souvent par des situations chroniques de stress, mais elles ne sont pas les seules à favoriser ces attaques de panique, qui peuvent également être déclenchées par des peurs très ciblées, bien que pas forcément identifiées au moment où la crise survient. La peur de perdre un proche, l'anxiété liée au confinement et à l'avenir incertain, ou bien encore le fait de se retrouver enfermé dans un ascenseur en panne peuvent par exemple déclencher une crise d'angoisse. Le stress post-traumatique ou la peur de la foule peuvent aussi être à l'origine d'attaques de panique.

Comment remédier aux crises d'angoisse ?

Lorsqu'une personne est frappée par une crise d'angoisse, elle se sent généralement incapable de lutter. Si vous êtes témoin d'une crise d'angoisse, n'hésitez pas à intervenir. Essayez d'éloigner la personne de l'élément qui aurait déclenché sa crise, s'il est identifiable. Rappelez-lui que sa vie n'est pas menacée, et tentez de l'aider à ralentir sa respiration afin de réduire les symptômes physiques de la crise et ainsi retrouver plus facilement le calme.

Si les crises d'angoisse sont récurrentes, mieux vaut consulter, comme l'indique le professeur Llorca : "Devant une crise d'angoisse, on doit éliminer une pathologie somatique réelle. Une évaluation médicale et des éléments de contexte permettront de s'assurer qu'on ne fait pas face à un infarctus, par exemple." Le traitement médical des crises d'angoisse passe le plus souvent par un suivi psychologique et le recours aux thérapies comportementales et cognitives. Ces dernières permettent d'identifier les craintes liées aux crises d'angoisse et de les minimiser progressivement, jusqu'à les faire disparaître. Enfin, en prévention, il est recommandé d'éviter les excitants, de manger et dormir sainement et à des heures convenables, et de pratiquer régulièrement une activité sportive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.