Crise de foie : comment y échapper ?

Chargement en cours
La crise de foie est particulièrement redoutée pendant les fêtes.
La crise de foie est particulièrement redoutée pendant les fêtes.
1/2
© Adobe Stock, Andrey Popov

Laetitia Reboulleau

À l'approche des fêtes de fin d'année, elle est redoutée par de nombreuses personnes. La crise de foie et ses douleurs, générées par les excès des repas copieux, a de quoi inquiéter. Mais pas de panique : il existe des moyens très simples d'y échapper ou de s'en débarrasser.

La crise de foie, c'est quoi ?

Avant toute chose, rassurez-vous : selon les médecins, la crise de foie n'existe pas. Votre foie n'est absolument pas en cause dans cet inconfort que vous pouvez ressentir après un repas trop chargé ou trop arrosé. Ces trois mots sont en effet une expression populaire, et en aucun cas un terme médical. Les symptômes sont cependant connus de tous : indigestion, maux de ventre, nausées, vomissements, fatigue, maux de tête... Bref, les conséquences d'un repas trop copieux. Un grand classique pendant les fêtes de fin d'année !

Un mal sans réel traitement

Le problème avec cette fameuse "crise de foie", c'est qu'une fois qu'elle est installée, il n'y a pas grand chose à faire. Pas la peine de prendre des médicaments pour se soulager : il faut tout simplement se reposer, éviter de manger tant que les symptômes persistent, et surtout, rester hydratée. Oubliez les alcools, jus de fruits et autres sodas, et tournez-vous plutôt vers l'eau - plate, pour ne pas solliciter d'avantage votre estomac malmené - et les tisanes.

Ces dernières peuvent en effet faciliter la digestion et atténuer les différents symptômes des indigestions. Un mélange citron-miel est idéal pour lutter contre les nausées et les maux de tête, tandis que le pissenlit ou encore les feuilles d'artichaut, le romarin, la menthe et le thym vont aider votre estomac à retrouver son calme.

Mais alors, comment lutter ?

Le meilleur moyen de ne pas souffrir d'une crise de foie ? Eh bien, c'est tout simplement de faire attention ! Les fêtes de fin d'année sont généralement synonymes de repas très riches et très arrosés, mais ce n'est pas une raison pour manger n'importe quoi, n'importe comment. Commencez par surveiller votre consommation d'alcool : évitez les mélanges (champagne, vin blanc, vin rouge, digestif... De quoi vous barbouiller à toute vitesse), et pensez à boire beaucoup d'eau, afin de ne pas être tenté de vous désaltérer avec du vin.

N'hésitez pas également à faire des pauses entre les plats : vous laisserez ainsi la sensation de satiété s'installer, et serez moins tentée de vous resservir par pure et simple gourmandise. Rassurez-vous : faire l'impasse sur l'un des nombreux plats du menu ne vous fera pas de mal, loin de là ! Vous pouvez en profiter pour faire une petite promenade ou jouer avec les enfants dehors, histoire de vous dégourdir les jambes et de prendre un peu l'air.

Enfin, faites attention à ce que vous mangez. Entre les huîtres, le saumon fumé, le foie gras et la dinde, essayez d'incorporer des légumes verts ou des crudités, qui permettront de faire le plein de fibres et de vitamines. Et n'oubliez pas que certains aliments ont le don d'aggraver les problèmes de digestion. C'est notamment le cas des épices, ou encore du café.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.