Covid : le masque donne-t-il vraiment mauvaise haleine ?

Chargement en cours
Nécessaire pour nous protéger contre la Covid-19, le masque est parfois accusé d'être responsable d'une mauvaise haleine.
Nécessaire pour nous protéger contre la Covid-19, le masque est parfois accusé d'être responsable d'une mauvaise haleine.
1/2
© Adobe Stock, zigres
A lire aussi

Depuis maintenant plusieurs mois, le masque fait partie du quotidien des habitants du monde entier. Essentiel pour limiter la propagation de la Covid-19, son port n'est toutefois pas sans conséquences. Plusieurs personnes l'accusent d'être responsable d'une mauvaise haleine. Un désagrément qui n'est pas scientifiquement prouvé.

Les complaintes liées au port du masque sont nombreuses et très différentes des autres. Outre celles qui se plaignent d'avoir du mal à respirer, d'avoir davantage de boutons ou encore mal derrière les oreilles, de nombreuses personnes ont remarqué qu'elles avaient mauvaise haleine lorsqu'elles portaient le masque pendant plusieurs heures. Certains répondent que c'est simplement que ces personnes ne se rendaient pas compte de leur halitose avant de porter un masque au quotidien. Mais pourtant, selon de nombreux dentistes, le masque aurait effectivement une influence sur la fraîcheur de l'haleine.

Le masque donne-t-il mauvaise haleine ?

Depuis la généralisation du port du masque, le nombre de consultations pour mauvaise haleine a considérablement augmenté aux États-Unis. Si aucune étude scientifique n'a encore été menée à bien sur le sujet, plusieurs dentistes évoqueraient d'ores et déjà des conséquences au port du masque sur l'hygiène bucco-dentaire. Pourquoi ? Parce que ce dernier ferait que celles et ceux qui le portent auraient tendance à moins boire.

Si cela est à prendre avec des pincettes, le phénomène s'avère logique. Lorsque l'on a quelque chose sur le visage et que l'on veut respecter les gestes barrières, on a tendance à moins boire au fur et à mesure de la journée. Cela provoquerait un assèchement de la bouche lié à la diminution de l'hydratation. Résultat ? La bouche deviendrait sèche, pâteuse, et la salive se raréfierait. Cette dernière est pourtant essentielle puisqu'elle contient des substances anti-bactériennes qui luttent contre les germes responsables de la mauvaise haleine. Il s'agit du même phénomène que celui qui fait que l'on a mauvaise haleine le matin.

Masque et mauvaise haleine, comment lutter ?

Premièrement, rassurez-vous : il y a fort à parier que personne ne remarque cette odeur à part vous. Le masque vous renvoie en effet votre haleine en pleine face, et fait que le problème semble souvent plus grave qu'il ne l'est réellement. Pour l'éviter, il y a toutefois quelques précautions à prendre.

La première ? Avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Prenez l'habitude d'embarquer une brosse à dents au bureau, et lavez-vous les dents après chaque repas, pour conserver une haleine fraîche. Pensez également à boire régulièrement - tout en respectant les gestes barrières ! - pour éviter d'avoir la bouche sèche et pâteuse. Et bien sûr, lorsque vous devez porter votre masque, évitez les éléments qui ont tendance à booster l'halitose : ail, oignon, café, cigarette... Enfin, n'hésitez pas à changer de masque régulièrement pour ne pas que celui-ci ne stocke les mauvaises odeurs, et conservez des chewing-gums sans sucre à portée de main. Outre leur pouvoir rafraîchissant pour l'haleine, le fait de les mâcher favorise la production de salive. L'idéal pour faire d'une pierre deux coups.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.