Covid-19 : peut-on continuer à donner son sang si on a eu le virus ?

Chargement en cours
Il est tout à fait possible de faire don de son sang après avoir eu le virus, car il n'est transmissible que par voies respiratoires.
Il est tout à fait possible de faire don de son sang après avoir eu le virus, car il n'est transmissible que par voies respiratoires.
1/2
© Adobe Stock, memorystockphoto

Depuis l'arrivée du virus de la Covid-19 et les événements qui en découlent (confinements, couvre-feu...) l'Établissement français du sang peine à remplir les réserves pour les personnes dans le besoin. Aujourd'hui encore, nombreuses sont les personnes qui n'osent pas franchir le pas en raison de nombreuses questions qu'elles se posent. Alors peut-on continuer à donner son sang s'il on a eu le virus ? Voici quelques éléments de réponse.

Si l'Établissement français du sang (EFS) recherche régulièrement à recueillir des dons tout au long de l'année, la période 2020/2021 a été particulièrement difficile en terme de collectes. D'après l'EFS, moins de 85 000 poches de sang sont aujourd'hui disponibles et "la situation est très fragile". En septembre 2020 déjà, l'organisme indiquait que les réserves n'avaient "pas été aussi faibles depuis 10 ans". La raison : les dons n'ont pas pu se dérouler de la même façon que d'habitude en raison de la fermeture de nombreux établissements. Mais ce n'est pas tout ! Les nombreuses rumeurs liées à la Covid qui circulent ont pu inquiéter les potentiels donateurs.

Ces interrogations tournent essentiellement autour des contre-indications assez nombreuses qui existent sur le don de sang. Par exemple, vous ne devez pas avoir fait d'infection, ni avoir eu 38° de fièvre lors des deux semaines précédant la collecte. Vous ne pouvez pas non plus faire don de votre sang lorsque vous avez rencontré une personne ayant une maladie contagieuse, ni si vous avez changé de partenaire sexuel récemment.

Un virus non-transmissible par le sang

Parmi les nombreuses interrogations pouvant exister, une se distingue précisément dans les esprits : est-il possible de donner son sang, même si l'on a eu la Covid par le passé ? Pas d'inquiétude à avoir si vous avez décidé de faire preuve de générosité, puisque la réponse est oui. Même s'il contamine facilement et rapidement, le virus de la Covid-19 se transmet uniquement par voie respiratoire. Il ne serait ainsi pas transmissible par le sang "selon l'état actuel des connaissances scientifiques", d'après l'EFS. L'organisation précise que "malgré les centaines de milliers de transfusions réalisées chaque jour dans le monde, aucun cas de transmission transfusionnelle n'a été rapporté depuis le début de cette épidémie". Si vous avez envie de faire une bonne action et de donner votre sang, vous pouvez donc prendre rendez-vous dans un point de collecte en toute sérénité.

Un laps de temps à respecter avant de faire don

Sachez tout de même qu'en cas de symptômes ou de contamination récente, votre don sera refusé car vous risquez de transmettre la Covid aux personnes qui vous entourent. Pour que celui-ci soit accepté, il est nécessaire d'attendre "28 jours après le début des symptômes ou 14 jours après la disparition des symptômes". De même, si vous êtes cas contact, vous devrez attendre 14 jours, à compter de la dernière rencontre. Si votre test s'avère négatif, vous n'aurez en revanche pas besoin d'attendre ce laps de temps pour donner votre sang.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.