Compléments alimentaires : on démêle le vrai du faux !

Chargement en cours
Prendre des compléments alimentaires peut avoir une réelle efficacité.
Prendre des compléments alimentaires peut avoir une réelle efficacité.
1/2
© Adobe Stock, pat_hastings

Certains les considèrent comme de petites gélules miracles, d'autres comme des produits inutiles voire dangereux. Que savons-nous réellement sur les éventuels bienfaits et sur l'efficacité des compléments alimentaires ? Le point en cinq idées reçues décryptées.

Les compléments alimentaires se substituent à une alimentation équilibrée

FAUX. En théorie, avoir une alimentation équilibrée permet de couvrir tous nos besoins vitaux pour la journée. Si vous manquez de magnésium ou de calcium, vous tourner vers les aliments adéquats devrait suffire ! Les compléments alimentaires peuvent toutefois être d'une aide bienvenue lors de périodes courtes ou pour certaines catégories de la population. Par exemple, il arrive que les femmes enceintes manquent de vitamine B9 ou que les personnes âgées soient en carence de vitamine D. S'il peut être intéressant de se tourner vers des gélules, celles-ci ne doivent surtout pas se substituer à une bonne hygiène de vie.

Les compléments alimentaires sont réellement efficaces

VRAI et FAUX. En fait, tout dépend du complément alimentaire choisi puisque tous ne se valent pas. Votre premier réflexe doit être de bien lire les étiquettes pour connaître la quantité de substances actives. Vous souhaitez obtenir une peau plus bronzée, booster votre immunité, fortifier vos ongles ou diminuer votre stress ? Si vous hésitez entre deux produits offrant la même promesse, vous remarquerez que la boîte la moins chère est souvent la moins dosée... et donc la moins efficace.

Les compléments alimentaires ne sont pas sans danger pour la santé

VRAI. Tout d'abord, certains excipients comme les colorants, édulcorants et arômes de synthèse peuvent être allergisants. Préférez donc les produits naturels et bio ! Ensuite, si vous suivez plusieurs cures de compléments alimentaires simultanément, certains actifs pourront être surdosés. Par ailleurs, selon les ingrédients qui les composent, les compléments alimentaires peuvent parfois inhiber, voire annuler l'efficacité de médicaments. L'idéal, avant de commencer toute cure, consiste donc à demander l'avis de son médecin traitant.

Les compléments alimentaires ne sont pas des produits miracles

VRAI. Une boîte de compléments alimentaires vous promet une perte de poids immédiate et sans effort ? Une autre d'obtenir un ventre plat en prenant trois pilules par jour ? Restez toujours vigilant face à ces annonces marketing et rappelez-vous que les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. Leurs effets restent à relativiser et leur prise se fait surtout en prévention.

Les compléments alimentaires ne sont pas réglementés

FAUX. En France et plus généralement en Europe, des normes et des réglementations viennent encadrer la fabrication et la vente de compléments alimentaires. Cependant, d'autres pays sont moins regardants sur les compositions des produits et sur les contrôles qualité. Si vous achetez des compléments alimentaires sur Internet, méfiez-vous donc de leur provenance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.