Compléments alimentaires : 5 conseils pour bien les choisir

Chargement en cours
Les compléments alimentaires peuvent être commercialisés sous formes de gélules, pastilles, sachets de poudre ou encore ampoules de liquide.
Les compléments alimentaires peuvent être commercialisés sous formes de gélules, pastilles, sachets de poudre ou encore ampoules de liquide.
1/2
© Adobe Stock, JPC-PROD

Avec l'arrivée de l'hiver surviennent les problèmes de blues hivernal et de dépression. Si vous êtes particulièrement sensible à cette période de l'année, vous n'êtes probablement pas sans savoir qu'il existe une multitude de solutions pour contrer ces effets néfastes. En tête de ligne, les compléments alimentaires constituent une source concentrée de nutriments ayant un effet nutritionnel ou physiologique.

Les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments malgré le fait qu'ils soient commercialisés sous formes de gélules, pastilles, sachets de poudre ou encore ampoules de liquide. D'autre part, il en existe qui sont destinés à toutes sortes de carences ou besoins physiques. C'est pourquoi il est impératif de se renseigner précisément avant de s'en procurer. Voici cinq conseils pour bien choisir vos compléments alimentaires.

Analysez vos besoins

Comme précisé plus tôt, chaque complément alimentaire correspond à une carence spécifique. Ainsi, si vous ressentez une fatigue perpétuelle ou une faiblesse au niveau de l'ossature ou des articulations, c'est que vous manquez probablement de vitamine D. Il convient alors de se renseigner sur les compléments alimentaires correspondants. De même, il existe des compléments alimentaires pour favoriser la pousse des cheveux (et de la barbe), pour renforcer la musculature, pour grossir ou maigrir ou encore contre l'arthrose. Certains constituent également des apports en fer, en zinc ou en antioxydants.

Prenez garde aux situations particulières !

Si vous êtes enceinte par exemple, il vous faudra prendre des compléments alimentaires bien spécifiques définis par votre médecin. Il vous prescrira sans doute des suppléments contenant du fer, du calcium et de la vitamine B9, qui sont essentiels au bon déroulement de la grossesse. D'autre part, les femmes ayant des règles trop abondantes peuvent également être appelées à consommer des compléments riches en fer. La population étant la plus amenée à consommer des compléments alimentaires sont les végétariens ou végétaliens. En effet, leur régime alimentaire drastique les prive de nombreux nutriments essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Il est alors important de consommer les bons compléments alimentaires, le temps que le corps s'habitue à ce régime particulier.

Lisez bien les étiquettes

Afin de vous assurer de la posologie ou des substances contenues dans un flacon, vous devez lire les étiquettes. Celles-ci doivent préciser plusieurs choses : le nom des catégories de nutriments ou substances caractérisant le produit, la quantité de vitamines et sels minéraux présents (sous forme numérique), la consommation journalière recommandée et un mode d'emploi détaillé. D'autre part, le paquet doit contenir trois avertissements précis : un premier indiquant qu'il est déconseillé de dépasser la dose journalière, le deuxième précisant que le produit ne doit pas être utilisé en remplacement d'une alimentation saine et variée, et enfin le dernier spécifiant que le produit doit être tenu hors de portée des enfants.

Evaluez les risques éventuels (notamment en cas de surdosage)

Comme tout dispositif médical, les compléments alimentaires n'auront aucun effet en cas de sous-dosage mais auront des inconvénients non négligeables en cas de surdosage. Dans ce dernier cas, certaines études ont relevés des risques de troubles cardiovasculaires et de développement de certains cancers comme celui des poumons. Une dysfonction des reins ou des problèmes osseux peuvent également se faire ressentir. Attention également aux interactions si vous suivez déjà un traitement médicamenteux en parallèle.

Demandez l'avis de votre médecin

Si malgré tout cela vous hésitez encore et ne souhaitez pas prendre le moindre risque, alors il convient de consulter votre médecin traitant afin de lui demandez son avis sur votre supplémentation. Seul l'avis d'un professionnel de la santé pourra vous éclairer précisément sur le démarche à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.