Cannabis thérapeutique : bientôt une arrivée en France ?

Chargement en cours
Le cannabis thérapeutique pourrait bientôt être autorisé en France.
Le cannabis thérapeutique pourrait bientôt être autorisé en France.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

Aurélie Ngambi

Le cannabis à usage thérapeutique est déjà autorisé dans 22 pays européens et 33 États américains. Bien qu'il soit toujours interdit en France, la position des pouvoirs publics et des experts de la santé sur le sujet a beaucoup évolué ces derniers mois. Voici tout ce que vous devez savoir.

Le 10 septembre 2018, le débat autour du cannabis thérapeutique a été ouvert en France par une annonce officielle du gouvernement. Ce dernier a en effet chargé l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) d'évaluer la pertinence et la faisabilité de l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques. Dans la foulée, l'ANSM a mis en place un comité d'experts scientifiques − composé de 13 personnalités neutres du monde de la santé − qui a analysé les études réalisées sur le sujet, mais également recueilli les témoignages des malades et des professionnels de la santé (médecins, pharmaciens).

Le feu vert des experts de la santé

Le jeudi 13 décembre 2018, le verdict est tombé par le biais d'un communiqué publié sur le site officiel de l'ANSM. "Le Comité estime, qu'il est pertinent d'autoriser l'usage du cannabis à visée thérapeutique pour les patients dans certaines situations cliniques et en cas de soulagement insuffisant ou d'une mauvaise tolérance des thérapeutiques, médicamenteuses ou non, accessibles (et notamment des spécialités à base de cannabis ou de cannabinoïdes disponibles). Cet usage peut être envisagé en complément ou en remplacement de certaines thérapeutiques", peut-on lire.

Les experts scientifiques du comité ont alors retenu 5 situations spécifiques pour l'usage de cannabis à des fins médicales : les "douleurs réfractaires aux thérapies accessibles", "certaines formes d'épilepsies sévères", des "soins de support en oncologie" (cancers), des "situations palliatives" ainsi que "la spasticité douloureuse de la sclérose en plaques" (contractions musculaires). Ils préconisent également qu'un registre national soit créé pour suivre les patients et analyser les bénéfices d'un traitement au cannabis.

De plus, le comité souhaite que l'ensemble des propositions soit appliquée et que la législation française aille dans ce sens. Enfin, il exclut le traitement thérapeutique au cannabis sous la forme de joints pour des raisons de santé, en précisant qu'il "rendra, le cas échéant, un avis détaillé sur les différentes voies d'administration possibles". Ce qui laisse entendre que le cannabis thérapeutique pourrait être utilisé sous forme de gélules, de tisanes ou par inhalation grâce à un système de vapotage.

Une expérimentation en France prévue pour fin 2019 ?

Cinq réunions du comité d'experts sont encore prévues d'ici juin 2019 afin de travailler davantage sur le sujet et d'émettre un avis définitif. Sans compter que la loi française devra également être modifiée si toutes les préconisations sont validées par les pouvoirs publics. De fait, il faudra attendre au minimum jusqu'à la fin de l'année 2019 pour que la première expérimentation potentielle du cannabis thérapeutique ait lieu en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.