Cancer du sein : 5 questions sur le dépistage

Chargement en cours
Le dépistage du cancer du sein est à effectuer tous les deux ans pour les femmes de plus de 50 ans.
Le dépistage du cancer du sein est à effectuer tous les deux ans pour les femmes de plus de 50 ans.
1/2
© Adobe Stock, Gorodenkoff

Le cancer du sein représente la première cause de décès du cancer chez les femmes. Si le taux de mortalité diminue depuis les années 1990, c'est grâce à une meilleure prise en charge mais aussi à des campagnes de dépistage toujours plus intenses, comme c'est le mois en ce mois d'octobre avec Octobre Rose. Pour vous éclairer sur le sujet, voici 5 questions pour mieux comprendre le dépistage du cancer du sein.

Qui peut bénéficier du dépistage gratuit ?

S'il y a quelques chiffres à retenir sur le cancer du sein, retenez en priorité que les femmes entre 50 et 74 ans sont plus exposées au cancer du sein. Néanmoins, lorsqu'il est détecté au plus tôt, ce dernier est guéri 9 fois sur 10. Pour ces raisons, tous les 2 ans, les femmes se trouvant dans cette tranche d'âge sont invitées à effectuer une mammographie de dépistage. Ce moyen pour détecter le cancer du sein le plus tôt possible est totalement gratuit. Vous devriez normalement recevoir une invitation et un bon de prise en charge par courrier, ainsi qu'une liste de radiologues agréés dans votre département.

Comment se déroule le dépistage ?

Après avoir reçu votre invitation pour le dépistage par courrier, la démarche à suivre est plutôt simple. Il faut tout d'abord prendre contact avec un cardiologue figurant sur la liste jointe à l'invitation afin de prendre rendez-vous pour une mammographie. Cette radiographie des seins dure à peu près 15 minutes et cherche à obtenir une image interne de vos tissus mammaires. L'heure de votre consultation arrivée, présentez après coup le bon de prise en charge, votre courrier d'invitation et votre carte vitale. Dès la fin de votre consultation, le radiologue vous donnera les premiers résultats. Les résultats définitifs vous sont ensuite envoyés par courrier ainsi qu'à votre médecin.

À quelle fréquence ?

Si vous avez moins de 50 ans, il n'est pas nécessaire d'effectuer une mammographie. En revanche, dès l'âge de 25 ans, il est conseillé d'effectuer un examen clinique de palpation tous les ans. Ce test qui peut être réalisé par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme permettra de déceler une éventuelle anomalie.

Pour les femmes âgées de plus de 50 ans, il est important d'effectuer un dépistage tous les deux ans.

Quelles sont les limites du dépistage ?

Néanmoins, le dépistage a quelques inconvénients. En effet, même si cette situation est rare, un cancer qui survient entre les deux ans d'intervalle peut survenir et échapper à ce contrôle régulier. Si vous sentez un changement, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

De plus, toutes les cellules cancéreuses qui sont diagnostiquées n'évoluent pas forcément ou très peu. La mammographie ne permet pas de faire la distinction. Ainsi, ces cancers qui n'auraient potentiellement pas de conséquences pour la patiente sont tout de même traités. On parle alors de surdiagnostic, ce qui peut entraîner un surtraitement.

Comment se préparer ?

Afin de vous préparer au mieux pour votre rendez-vous avec un radiologue, il y a certaines précautions qu'il est préférable de prendre. Par exemple, si vous n'êtes pas ménopausée, pensez à passer l'examen dans les 15 jours suivants le début de vos règles, car les seins sont moins sensibles. Enfin, n'appliquez aucun produit qui pourrait gêner l'examen ou l'interprétation des résultats comme le déodorant ou le parfum.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.