Bridge dentaire : tout ce qu'il faut savoir pour avoir de belles dents

Chargement en cours
Les bridges dentaires peuvent être quasiment invisibles à l'oeil nu.
Les bridges dentaires peuvent être quasiment invisibles à l'oeil nu.
1/2
© Adobe Stock, Rido

Pas toujours facile de trouver le sourire quand on est complexé par ses dents. Heureusement, le bridge dentaire est une bonne solution pour corriger ses petits défauts de dentition. Tout de suite, on vous dit tout sur ce type de prothèse.

Le bridge dentaire, pour quoi faire ?

Quelle qu'en soit la raison, l'absence de dents peut engendrer des soucis, aussi bien sur le plan esthétique que sur celui de l'élocution. En effet, il peut arriver que cela impacte notamment la manière de prononcer certains sons. Pour résoudre ce problème, il existe plusieurs solutions dont celle du bridge dentaire.

Aussi appelés ponts dentaires, les bridges représentent une solution alternative aux implants traditionnels. Réalisées sur-mesure, ces prothèses partielles permettent de masquer l'absence de dents en prenant appui sur celles d'à côté. Pour faciliter la pose du bridge, le dentiste peut avoir besoin de réduire la taille et de dévitaliser les dents adjacentes sur lesquelles la prothèse va prendre appui. En général, le pont dentaire n'est utilisé que pour dissimuler l'absence d'une ou deux dents maximum, sous peine de quoi le patient pourrait encourir des risques de fractures.

Un prix inférieur aux implants et de nombreux avantages

L'utilisation d'un bridge dentaire offre de nombreux avantages à commencer par une meilleure hygiène dentaire ainsi qu'une facilitation de l'élocution et de la mastication. Par ailleurs, son aspect esthétique se rapproche de celui du reste de la dentition : il est donc quasiment invisible à l'oeil nu. Il faut également souligner qu'il est simple à entretenir. En effet, contrairement à certaines prothèses classiques, le bridge dentaire n'a pas besoin d'être retiré et peut être nettoyé simplement lors du brossage des dents.

Du côté de son coût, le prix moyen d'un bridge dentaire est en général moins élevé que celui d'un implant dentaire. Toutefois, la fabrication et la pose d'un bridge peuvent facilement osciller entre 750 et 1 500 euros. Une somme qui, si elle n'est pas intégralement prise en charge par la sécurité sociale, peut néanmoins être remboursée par votre mutuelle.

Quelques inconvénients à connaître

S'il est de bonne facture et que tout va bien, votre bridge dentaire devrait tenir entre dix et quinze ans, soit une durée de vie à peu près équivalente à celle d'un implant classique. Néanmoins, la pose d'un pont dentaire n'est pas sans inconvénients et il convient ainsi de les connaître avant de faire son choix.

Ainsi, il faut notamment rappeler que cet acte de dentisterie implique le sacrifice des dents voisines qui peuvent être saines. Par ailleurs, s'il est mal fixé, le bridge peut également laisser passer des bactéries qui peuvent venir créer des infections locales. Pour terminer, il faut également garder en tête que ce type de prothèse ne permet malheureusement pas de lutter contre la perte osseuse. Les os de la mâchoire et des gencives n'étant pas stimulés, cela peut entraîner à terme le déchaussement d'autres dents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.