Bout des doigts blancs ? Ce qu'il faut savoir sur le phénomène de Raynaud

Bout des doigts blancs ? Ce qu'il faut savoir sur le phénomène de Raynaud
Il est rare que le phénomène de Raynaud engendre des complications.

Il fait froid et vous voilà sans gants, que vous avez oubliés sur votre commode de l'entrée avant de partir. Les mains à l'air, vous constatez que le bout de vos doigts sont blancs et même un peu gonflés. Cela s'appelle le syndrome de Raynaud. Explications.

Le syndrome ou phénomène de Raynaud n'est pas le simple fait d'avoir les mains et les pieds froids. C'est un trouble chronique de la circulation du sang dans les extrémités qui se caractérise par le bout des doigts et/ou orteils blancs. Sa particularité ? Il survient de façon périodique, en cas d'exposition au froid et parfois même en cas de stress émotionnel, mais dans de plus rares cas. Les facteurs du phénomène de Raynaud sont multiples : changement de température, exposition à l'humidité, émotions, stress. Le tabac en est parfois la cause liée à une réduction du calibre des vaisseaux sanguins par contraction de leurs parois. Mais aussi les boissons caféinées comme le café, le thé ou celles avec beaucoup de sucre.

Quels sont les symptômes du phénomène de Raynaud ?

Dès que le corps est confronté au froid, il cherche à réduire sa perte de chaleur en resserrant les petites artères situées sous la peau, appelées les artérioles : cette "mécanique" est la vasoconstriction ayant pour rôle de réduire l'exposition du sang au froid et qui augmente son afflux dans les veines profondes. Ainsi, le corps peut maintenir sa température interne.

Lorsque vous êtes atteint de la maladie de Raynaud, cette réaction est excessive. Les nerfs qui contrôlent le resserrement des artérioles sont hypersensibles et n'ont pas une vasoconstriction normale, mais une diminution brutale du calibre des artères, ce qu'on appelle un spasme.

Les parties touchées deviennent soudainement blanches et froides. Vous pouvez aussi ressentir une insensibilité ou avoir les membres engourdis. Le phénomène de Raynaud touche surtout les extrémités comme les doigts et les orteils. Dans certains cas, cela peut affecter le nez, les lèvres, les lobes ou même les mamelons et la langue. Mais n'ayez pas peur, dès que les spasmes cessent, les artérioles se dilatent de nouveau avec une circulation sanguine rétablie.

Le phénomène de Raynaud et ses trois phases

Le phénomène de Raynaud comporte trois phases : la toute première est celle que l'on nomme ischémique ou syncopale ou blanche. Les extrémités deviennent blanches, froides et perdent leur sensibilité où l'on a cette impression de doigts morts. Vient ensuite la phase dite asphyxique ou bleue qui est la cause de picotements, le plus souvent douloureux, appelés dysesthésies. Vos extrémités vont peu à peu reprendre vie avec la phase dite de récupération ou rouge. Vos membres vont se réchauffer, devenir rouges, sensibles avant de reprendre leur couleur et aspect initial.

Complications possibles du phénomène de Raynaud

Il est très rare que le phénomène de Raynaud entraîne des complications. Mais si vous avez pour habitude d'avoir une mauvaise circulation sanguine, vos doigts ou vos orteils peuvent se déformer. Les vaisseaux peuvent également être complètement obstrués et engendrer des ulcères au bout des doigts ou même la gangrène si les tissus sont morts. Deux complications difficiles à soigner qui touchent principalement les personnes atteintes de sclérodermie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.