Autopalpation mammaire : comment s'y prendre ?

Chargement en cours
Il est conseillé de pratiquer cet auto-examen une fois par mois, après les règles.
Il est conseillé de pratiquer cet auto-examen une fois par mois, après les règles.
1/2
© Adobe Stock, ryanking999

L'autopalpation mammaire ou auto-examen des seins regroupe un ensemble de gestes simples à pratiquer tous les mois pour détecter une éventuelle anomalie. Voici comment procéder.

L'autopalpation du sein consiste à examiner soi-même ses seins pour vérifier qu'il n'y a pas d'anomalie(s), qu'elle(s) soi(en)t passagère(s) ou persistante(s). Si vous détectez une anomalie ou en cas de doute, vous devez le signaler à votre médecin généraliste ou à votre gynécologue. Attention, l'auto-examen des seins ne remplace pas votre suivi régulier (au moins une fois par an dès 25 ans) par un gynécologue, ni la mammographie recommandée tous les deux ans aux femmes à partir de 50 ans.

Quels sont les gestes de l'autopalpation mammaire ?

Il est conseillé de pratiquer cet auto-examen une fois par mois, après les règles et de préférence à la même période. Placez-vous debout face à un miroir puis inspectez vos deux seins pour vous assurer qu'il n'y a rien d'anormal comme l'écoulement de liquide ou de sang par le mamelon, des crevasses, une peau qui pèle, des fossettes, des plis inhabituels ou la présence de peau d'orange. Après cette première inspection générale, levez le bras droit puis palpez le sein droit avec les doigts de votre main gauche. La palpation doit être ferme, attentive et complète : commencez par palper la partie externe du sein (côté bras) puis rejoignez la partie interne du sein en effectuant de petits cercles du bout des doigts. Attardez-vous plus longtemps sur la zone entre le sein et l'aisselle (celle-ci doit aussi être palpée). L'objectif de ces gestes est de rechercher une grosseur ou une zone dure anormale sous la peau. La dernière étape consiste à presser délicatement le mamelon pour vérifier si un écoulement se produit. Reproduisez ces mêmes gestes sur le sein gauche.

Quels sont les symptômes qui doivent alerter ?

Il faut savoir que les seins changent au cours du cycle menstruel. Chez certaines femmes, ils peuvent légèrement augmenter de volume et être plus sensibles à l'approche des règles. Avec l'âge, les tissus mammaires évoluent également. Mais au moindre doute, il est important de consulter un médecin généraliste ou un gynécologue. La plupart des changements repérés grâce à l'autopalpation mammaire ne sont pas cancéreux. En revanche, certains signes doivent pousser à consulter rapidement :

• Une augmentation du volume des ganglions lymphatiques.

• Un changement récent dans la taille ou la forme du sein.

• Un creux ou un bombement du sein.

• Un mamelon ulcéré ou recouvert d'eczéma.

• Un écoulement du mamelon sur un sein uniquement.

• Une boule palpable sous la peau.

• Un mamelon retourné à l'intérieur.

• Une rougeur récente au niveau du sein et de nouvelles veines plus visibles.

• La peau du sein plus épaisse ou plus dure.

De façon générale, toute anomalie apparue récemment doit faire l'objet d'une consultation chez un médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.