Autisme : comment se déroule le diagnostic ?

Chargement en cours
Pour poser un diagnostic, il faut s'adresser à des professionnels qui feront passer une batterie d'évaluations à l'enfant/la personne.
Pour poser un diagnostic, il faut s'adresser à des professionnels qui feront passer une batterie d'évaluations à l'enfant/la personne.
1/2
© Adobe Stock, New Africa
A lire aussi

L'autisme est un trouble du développement diagnostiqué à n'importe quel âge mais qui, dans la majorité des cas, peut être détecté extrêmement tôt dans la vie d'un individu.

À partir de dix-huit mois ou deux ans, des signes d'alerte poussent des parents à consulter des spécialistes. Pour les plus petits, l'absence de contact visuel, le manque d'interactions sociales et d'intérêt pour autrui, la difficulté à maintenir son attention ou encore le fait de ne pas répondre à l'appel de son prénom sont considérés comme des symptômes potentiels. À un stade plus avancé, les répétitions marquées de gestes et de paroles, ou les imitations, peuvent également être des indices. Tout comme la difficulté à exprimer ses émotions par des mimiques faciales et à comprendre celles des autres. Ces perturbations, où la communication et les activités sont restreintes et itératives, engendrent une régression dans le développement du langage comme en termes de relations sociales. Pour poser un diagnostic, il faut s'adresser à des professionnels qui feront passer une batterie d'évaluations à l'enfant/la personne.

Vers qui se tourner ?

L'anormalité et la normalité sont des notions complexes qui n'ont pas de définition propre. Il est impossible de trancher sur un cas en l'absence de personnels formés (sensorimotricité, psychopathologies, communication, cognitions) et compétents, dans les soins comme l'accompagnement, pour examiner l'individu en collaboration étroite avec sa famille. La démarche nécessite l'intervention de plusieurs professionnels. Les médecins généralistes, les pédiatres et les intervenants de la petite enfance peuvent jouer un rôle de relais dans le processus de dépistage. Ils redirigeront vers des spécialistes de l'autisme : un Centre de Ressources Autisme (CRA), un hôpital ou un médecin libéral. Les structures publiques comme les Centres d'Action Médico Sociale Précoce (CAMSP), les Centres Médico-Psychologiques (CMP) ou médico-psycho-pédagogiques (CMPP) sont une énième option mais l'association Autisme France les conseille en dernier choix.

Comment se déroule le diagnostic ?

Outre l'interrogatoire des proches sur le patient, pour déterminer s'il existe des antécédents personnels et familiaux, quatre examens restent systématiques. La Fédération Française de Psychiatrie et la Haute Autorité de Santé les énumèrent dans leur fiche "Recommandations sur le dépistage et diagnostic de l'autisme" : "Une observation clinique d'une durée suffisante, éventuellement répétée dans le temps pour recueillir les capacités et difficultés. Un examen psychologique pour déterminer le profil intellectuel et socioadaptatif (l'échelle de Vineland et le PEP-R). Un examen du langage et de la communication pour évaluer les aspects formel, pragmatique, écrit, voire gestuel (type ECSP et la grille de Whetherby). Un examen du développement psychomoteur et sensorimoteur pour examiner la motricité, les praxies et l'intégration sensorielle." La recherche de pathologies associées est une autre étape indispensable. Ces arguments cliniques conduisent à l'identification, ou la réfutation, du trouble.

Entre le début des démarches et le partage du résultat, un délai d'attente variable pouvant aller de quelques mois à deux ans est à prendre en compte. C'est pourquoi, il est fortement recommandé de ne pas perdre de temps en cas de doute, pour que la personne atteinte d'autisme puisse être épaulée au plus tôt. Après la détection des caractéristiques et la confirmation du trouble, des évaluations régulières sont souhaitées, des aides sont proposées et le rapprochement avec des associations dédiées est vivement conseillé. Pour la personne atteinte, le diagnostic offre la possibilité d'être mieux comprise par son entourage et c'est ce qui est le plus important.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.