Anxiété : 5 conseils pour apprendre à la gérer

Chargement en cours
La pratique régulière du yoga a fait ses preuves pour lutter contre les troubles psychiques dont l'anxiété.
La pratique régulière du yoga a fait ses preuves pour lutter contre les troubles psychiques dont l'anxiété.
1/2
© Adobe Stock, Maridav

L'anxiété est un état normal quand on appréhende un danger de nature indéterminée. Mais tout comme le stress, elle ne doit pas s'installer dans la durée car elle peut devenir handicapante et ingérable avec des conséquences néfastes sur la santé. Voici 5 astuces pour combattre l'anxiété.

Des exercices de sophrologie

La sophrologie est une thérapie qui vise à trouver le bonheur en soi grâce à différentes techniques : la respiration, la visualisation mentale ou encore la parole. Elle permet de se concentrer sur les sensations du corps et sur le moment présent pour lâcher prise. La sophrologie peut être d'une aide précieuse dans une situation de stress ou d'anxiété. Quand la crise survient, isolez-vous dans un endroit calme, fermez les yeux puis inspirez profondément par le nez en gonflant le ventre. Bloquez votre respiration quelques secondes, puis expirez longuement en creusant le ventre et imaginez que vous expulsez de vos poumons toute l'énergie négative à l'origine de votre anxiété. Recommencez 3 ou 4 fois jusqu'à expulser toute l'anxiété accumulée dans votre organisme.

La pratique régulière du yoga

L'anxiété est un trouble psychique. Or, le yoga est une pratique qui a fait ses preuves pour lutter contre les troubles psychiques. Cette méthode centrée sur la respiration et des postures pour assouplir le corps favorisent la relaxation. Elle permet au corps et à l'esprit d'être en harmonie. En effet, il a été démontré que l'enchaînement de postures de souplesse synchronisées sur la respiration procure immédiatement une sensation de bien-être et de détente, aussi bien physique que psychique. Ce qui permet de chasser rapidement la sensation d'anxiété et les symptômes physiques qui l'accompagnent (tensions musculaires). De plus, les postures, la respiration profonde et la méditation qu'offre le yoga contribuent à recentrer l'esprit sur le bien-être et non plus sur les pensées négatives (principale source de stress et d'anxiété). Pour noter les effets positifs du yoga sur l'anxiété, une pratique régulière (au moins deux fois par semaine) est conseillée.

Ne pas rester seul(e)

L'anxiété est un état qui s'intensifie par la rumination. Dans l'anxiété, l'objet de la crainte est souvent indéterminé et/ou injustifié. Si elle reste seule, la personne anxieuse reste concentrée sur son inquiétude et ne fait qu'alimenter son anxiété. Pour stopper ce cercle vicieux, il est indispensable de tout mettre en oeuvre pour se changer les idées. Quand vous sentez l'anxiété monter, allez voir des amis ou de la famille pour prendre un verre ou un café, manger au restaurant, faire du shopping et profitez-en pour discuter de choses et d'autres. Cela permet au cerveau de se focaliser sur autre chose que les pensées anxieuses. Vous pouvez aussi parler de votre anxiété à vos proches, ils vous rassureront et vous aideront à relativiser la situation (souvent exagérée chez les anxieux).

La psychothérapie

La psychothérapie est le principal traitement de l'anxiété. Les thérapies cognitives et comportementales sont les plus utilisées dans le traitement de l'anxiété. Les entretiens avec le psychothérapeute visent d'abord à identifier les circonstances dans lesquelles surviennent les symptômes d'anxiété, puis à comprendre les mécanismes de pensées négatives et irrationnelles qui se mettent en place pendant les crises d'anxiété pour les modifier. Le thérapeute aide le patient anxieux à rapidement reconnaître les facteurs déclenchants pour adapter ses réactions de façon à ne pas se laisser submerger. La psychothérapie a également pour objectif de faire prendre conscience au patient que le niveau réel de menace n'a rien à voir avec son interprétation et qu'il est tout à fait capable d'y faire face sereinement.

Faire du sport plusieurs fois par semaine

Les nombreux bienfaits du sport sur la santé ne sont plus à prouver. La pratique régulière d'un sport contribue à réduire l'anxiété et les états dépressifs. Pour cela, la pratique doit se faire au minimum trois fois par semaine et pendant au moins 20 minutes. Le sport doit être pratiqué de préférence le matin. L'activité physique agit sur l'anxiété de différentes façons :

• Il améliore l'hygiène de vie globale.• Il améliore la condition physique.• Il améliore le sommeil.• Il apporte une plus grande estime de soi (sentiment d'accomplissement et maîtrise d'une activité après une séance de sport).

Tous ces facteurs ont des répercussions favorables sur l'anxiété.

Le sport agit également sur le cerveau en stimulant la production de neurotransmetteurs, la croissance et le bon fonctionnement des neurones. Des mécanismes qui font barrage aux troubles psychiques.

Plusieurs études ont prouvé que des exercices aérobies (marche, course à pied, nage, vélo...) pendant au moins 20 minutes, sont tout aussi efficaces que des séances de relaxation ou de repos dans le calme pour un relâchement du corps et de l'esprit. Et l'effet dure plusieurs heures !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.