Anorexie, boulimie : comment les soigner ?

Chargement en cours
Il existe différents troubles du comportement alimentaire.
Il existe différents troubles du comportement alimentaire.
1/2
© Adobe Stock, Nomad_Soul

Laetitia Reboulleau

Les troubles du comportement alimentaires (TCA) sont nombreux et variés, mais les plus connus restent l'anorexie et la boulimie. Ces derniers inquiètent : est-il vraiment possible de s'en sortir définitivement ? Avec le bon suivi, la réponse est oui.

Identifier le trouble

Avant toute chose, il est essentiel de mettre le doigt sur la maladie dont la personne souffre. La boulimie se caractérise par l'ingestion compulsive et en cachette de très grandes quantités de nourriture lors de crises, après lesquelles le malade se fait la plupart du temps vomir. L'anorexie, quant à elle, se caractérise par une privation alimentaire volontaire et très stricte. Ce refus de se nourrir correctement entraîne de nombreuses carences et une importante perte de poids au fil des mois voire des années et cause la mort dans 5% des cas. L'anorexie touche en particulier les jeunes femmes de moins de 25 ans, selon les chiffres de l'Inserm.

Ces deux pathologies peuvent parfois être liées, on parle alors d'anorexie avec crises de boulimie.

L'importance du suivi médical et psychologique

Le grand public a tendance à l'oublier : les troubles du comportement alimentaires font partie des maladies mentales. Traiter le corps ne suffit donc pas pour s'en débarrasser, il faut également soigner l'esprit. Les deux traitements vont d'ailleurs de paire. Le suivi médical vérifiera que tout va bien niveau physique (poids, éventuelles carences, lésions dues aux vomissements...). Le suivi psychologique, souvent sous forme de thérapie, aura pour objectif d'identifier les causes de la maladie et de les traiter. Car le plus souvent, anorexie et boulimie sont associées à des traumatismes, de l'anxiété voire à un état dépressif.

Se reconnecter avec son corps

Les troubles du comportement alimentaire ont un point commun : ils entraînent tous des complexes et un rapport compliqué entre le patient et son corps, pour ne pas dire une véritable haine. Au fil du traitement, la personne devra donc se réapproprier son corps, réapprendre à l'écouter.

L'épreuve du repas

C'est sans doute l'un des plus gros défis pour les personnes qui souffrent d'un trouble du comportement alimentaire, quel qu'il soit. Les repas deviennent une souffrance, les uns se jettent sur la nourriture tandis que les autres vont tout simplement la rejeter. Pourtant, pour guérir de la boulimie et/ou de l'anorexie, il est essentiel de réapprendre à s'alimenter correctement. En mangeant équilibré, certes, mais aussi en écoutant son corps : d'où l'importance de se reconnecter et de se réconcilier avec ce dernier.

Réapprendre à manger, c'est réapprendre les bases de la nutrition, mais aussi apprendre à s'écouter pour ressentir la satiété, et même, parfois, oublier le contrôle pour s'autoriser un petit écart. Ce dernier aspect peut angoisser aux personnes qui ont peur de ne pas savoir s'arrêter, mais il est pourtant important : apprendre à maîtriser un écart, c'est reprendre le dessus sur la maladie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.