Sante

Analyse de sang : comment décoder les résultats ?

  • Un bilan sanguin permet de détecter les carences.
    ©StudioLaMagica, Adobe Stock
  • Lire les résultats des prises de sang peut être particulièrement compliqué.
    ©belyjmishka, Adobe Stock

Hématies, plaquettes, leucocytes... Ces mots vous rappellent peut-être vos cours de biologie, mais à moins d'avoir fait des études dans le domaine médical, cela ne vous parle plus vraiment. Pourtant, les connaître est utile pour décrypter les résultats d'une prise de sang en attendant de voir votre médecin. Petit guide pour s'y retrouver.

Décrypter les hématies

Également appelées globules rouges, les hématies assurent le transport des gaz respiratoires. Le dosage moyen est le suivant : 4,6 à 6,2 millions/mm3 chez l'homme, et 4,2 à 5,4 millions/mm3 chez la femme. Si vous en produisez plus, il s'agit d'une polyglobulie, qui peut avoir deux explications : la maladie de Vaquez, une anomalie rare des cellules-souches, ou l'hypoxie, une oxygénation insuffisante des tissus, qui peut avoir plusieurs causes : alcool, tabac, séjour en haute-montagne ou port de vêtements trop serrés.

Si en revanche votre bilan sanguin montre une baisse du volume de globules rouges, on parle d'anémie, due dans la majorité des cas à une carence alimentaire, même si elle peut aussi être causée par certaines maladies ou par des facteurs héréditaires.

Décrypter les plaquettes

Ces dernières participent au bon fonctionnement du mécanisme de coagulation du sang. Une valeur élevée peut s'avérer dangereuse, car elle peut entraîner la formation de caillots ou une obstruction d'un vaisseau sanguin (aussi appelé thrombose). Une valeur basse, en revanche, démontre la présence d'une infection ou d'un problème de coagulation, qui peut entraîner l'apparition de bleus ou de saignements prolongés.

Décrypter les leucocytes

Aussi appelés globules blancs, ils sont le mécanisme de défense de notre corps contre les micro-organismes tels que les bactéries, les virus et les champignons. Il en existe plusieurs types :

- les lymphocytes, qui se multiplient face à une infection virale ou une maladie auto-immune

- les monocytes, qui se multiplient face à certaines pathologies infectieuses

- les polynucléaires nutrophiles, qui se multiplient en cas d'infection bactérienne

- les polynucléaires éosinophiles, qui se multiplient en cas d'allergie ou de parasite

- les polynycléaires basophiles, dont le taux augmente en vas de réaction allergie ou infectieuse.

Ça signifie quoi, "VR" ?

La mention "VR" est tout le temps mentionnée sur les bilans sanguins. Elle signifie tout simplement "valeurs de références" : il s'agit des normes des résultats en fonction de l'âge et du sexe du patient. Chaque résultat de votre prise de sang mentionne un dosage bas et un dosage haut. Si vos résultats n'entrent pas dans ces normes, il est essentiel de consulter votre médecin, qui pourra ainsi vous fournir des explications et vous permettre de rectifier le tir. Mais surtout, pas de panique : un chiffre supérieur ou inférieur aux normes fixées n'est pas forcément synonyme de danger, puisqu'ils peut varier en fonction de nombreux facteurs, ou être simplement l'expression d'un coup de fatigue ou d'une carence.

publié le 13 août, Laetitia Reboulleau

Liens commerciaux