Allergies : qu'est-ce que le syndrome du sapin de Noël ?

Chargement en cours
Lorsqu'il est élevé, le sapin accueille sur son écorce de la moisissure. C'est elle qui cause l'allergie.
Lorsqu'il est élevé, le sapin accueille sur son écorce de la moisissure. C'est elle qui cause l'allergie.
1/2
© Adobe Stock, Monkey Business

Comme chaque année, l'achat et la décoration du sapin de Noël sont une véritable tradition qui se fait dès le début du mois de décembre. Pourtant, pour certaines personnes, l'arrivée du roi des forêts dans le salon peut devenir un véritable enfer. La raison : une allergie, encore très méconnue, liée au sapin.

À l'approche des fêtes de Noël et du Nouvel An, la frénésie des préparatifs est présente partout. Comme de nombreuses autres personnes, vous vous êtes sûrement mis en quête du parfait sapin, celui qui mettra le plus en valeur votre salon et saura faire briller les yeux de vos convives. Pourtant, un élément pourrait bien gâcher la fête : le syndrome du sapin de Noël. Contrairement à ce que son intitulé laisse penser, ce syndrome n'est en aucun cas lié aux personnes qui n'aiment pas les fêtes, ou au sapin en lui-même. Il s'agit plus précisément d'une allergie, encore très peu connue, qui surviendrait à cause des moisissures dégagées par le sapin.

Une allergie liée aux moisissures...

La cause : de minuscules champignons qui s'implantent sur l'écorce de l'arbre lorsqu'il est élevé en plein air. Une fois coupé et placé dans votre salon, le sapin ramène avec lui des micro-organismes qui prolifèrent alors grâce à la chaleur et à l'humidité de l'intérieur. Ils se dispersent ensuite sur le reste du sapin, mais aussi dans la pièce grâce aux spores, engendrant alors la réaction allergique. En bref, il ne s'agit pas d'une allergie au sapin en lui-même, mais bien aux moisissures.

... et plus présente chez les personnes sensibles au rhume des foins

Très désagréable, le syndrome du sapin de Noël peut également survenir à cause de la neige artificielle ou bien des produits utilisés pour entretenir les sapins et les conserver. L'allergie est reconnaissable par ses symptômes, sensiblement les mêmes que le rhume des foins : nez bouché, qui coule, toux, yeux et gorge irritée, larmoiements, troubles du sommeil... Puisque saisonnière, elle touche le plus souvent des personnes déjà sensibles à ce type d'allergie, notamment aux pollens. Si tel est le cas pour vous, n'hésitez pas à prendre rendez-vous chez le médecin dès les premiers symptômes afin qu'il prescrive de quoi vous soulager.

Quelles solutions pour y remédier ?

Avant de vous débarrasser de votre sapin, il existe des solutions. Vous pouvez, dans un premier temps, laver votre sapin à l'extérieur pour le débarrasser de l'ensemble des moisissures existantes, puis le laisser sécher, toujours en dehors de votre logement. C'est seulement une fois sec que vous pourrez le replacer. Pensez à aérer autant que possible votre logement, de manière à renouveler l'air régulièrement. Vous pouvez également investir, pour cela, dans un purificateur d'air, à placer dans la pièce où le sapin se trouve. Enfin, si cela ne suffit toujours pas, ne gardez pas le sapin plus d'une semaine. Au-delà, cela ne fera qu'empirer les allergies. Si vous souhaitez tout de même profiter de cette tradition de Noël, privilégiez les sapins artificiels ou fait-maison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.