Allergie au gluten : effet de mode ou vrai problème ?

Chargement en cours
Les intolérants au gluten ne peuvent pas consommer certains aliments.
Les intolérants au gluten ne peuvent pas consommer certains aliments.
1/2
© Adobe Stock, LoloStock

Les régimes sans gluten se sont répandus comme une traînée de poudre, devenant la nouvelle alimentation à la mode. Mais si les personnes qui souffrent d'une véritable intolérance ont bien raison de faire attention, pour les autres, ce régime n'a pas vraiment lieu d'être. Explications.

L'intolérance au gluten, c'est quoi ?

Le gluten est une protéine qui se trouve dans de nombreux aliments à base de blé, de seigle, d'orge ou encore d'avoine. Difficile de faire l'impasse dessus, donc, à moins de prêter une attention méticuleuse à son alimentation : le pain, les pâtes, les plats tous prêts... Il est présent partout, ou presque, y compris dans certains médicaments. Et comme pour bien des protéines, certaines personnes ne peuvent la consommer. On parle alors d'intolérance au gluten, ou encore de maladie coeliaque, deux problèmes bien distincts puisque la seconde est une maladie auto-immune déclenchée par l'ingestion de gluten.

Quels sont les symptômes ?

Ces pathologies provoquent des troubles digestifs et peuvent aller jusqu'à créer des lésions au niveau de l'intestin grêle. Sans oublier bien sûr les risques de malnutrition, puisqu'elles entraînent également une mauvaise assimilation du fer, de la vitamine B ou du calcium, essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.

Les symptômes sont par ailleurs fort désagréables : douleurs au ventre, ballonnements, nausées, vomissements, diarrhées mais aussi perte d'appétit, fatigue prononcée, douleurs aux articulations ou encore problèmes de croissance chez les enfants qui en souffrent.

Faut-il arrêter de consommer du gluten ?

Si une intolérance au gluten ou une maladie coeliaque vous a été diagnostiquée, vous n'avez pas vraiment le choix : pour vous, le régime sans gluten est obligatoire. Heureusement, de nos jours, il existe de plus en plus d'options sans cette protéine, disponibles aussi bien en grande surface que dans certains restaurants. Un diététicien ou une diététicienne sera une aide précieuse pour appréhender votre nouvelle façon de vous alimenter, et pointer du doigt certains aliments dont vous ne vous vous seriez peut-être pas méfiée, comme les yaourts par exemple.

En revanche, si votre organisme assimile sans problème le gluten : pourquoi se priver ? Par effet de mode et parce que certains gourous de la minceur affirment que retirer cet aliment permet de se sentir mieux et de perdre du poids, de plus en plus de personnes ont adopté un régime sans gluten. Pourtant, il est déconseillé par les professionnels de la santé, à la suite d'une étude publiée en mai 2017. Cette dernière affirme que le régime sans gluten n'a pas du tout le même effet pour les personnes qui le tolèrent. Pire : en se privant des céréales qui en contiennent, il est possible de développer certaines maladies cardiovasculaires.

Les spécialistes tiennent à le rappeler : à moins d'y être intolérant, la consommation de gluten fait partie d'une alimentation équilibrée. Il faut manger de tout pour être en bonne santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.