Acrophobie : peut-on la vaincre ?

Chargement en cours
L'acrophobie peut toucher n'importe qui, n'importe quand et se manifeste par une sensation de peur paralysante à la moindre hauteur, même minime.
L'acrophobie peut toucher n'importe qui, n'importe quand et se manifeste par une sensation de peur paralysante à la moindre hauteur, même minime.
1/2
© Adobe Stock, LIGHTFIELD STUDIOS

Arachnophobie, astraphobie, nyctophobie, trichophobie : la liste des phobies que peut développer l'être humain est longue comme le bras. Parmi elles : l'acrophobie, ou peur du vide et des hauteurs en général, est particulièrement répandue.

Attention, il ne s'agit pas là d'un simple vertige... l'acrophobie peut toucher n'importe qui, n'importe quand et se manifeste par une sensation de peur paralysante à la moindre hauteur, même minime, comme lorsque le sujet est en haut d'un escabeau. Cette phobie peut être très handicapante pour celui ou celle qui en est atteint(e). Il est très difficile de la vaincre totalement, bien qu'il soit possible de l'atténuer en faisant un important travail sur soi-même.

Qu'est-ce que l'acrophobie et comment se développe-t-elle ?

Ce vertige accentué résulte d'une discordance mal gérée par le cerveau. Deux informations contradictoires reçues par ce dernier entrent alors en conflit et créent une réaction immédiate qui se transforme en peur panique du vide. D'une part, la position du corps bien ancré sur un support solide et d'autre part, les yeux qui perçoivent le vide inférieur conduisent à un manque de repère appelé le vide informatif. Or chez l'être humain la vision prime sur le reste des sensations. Dans le cas de l'acrophobie, ce conflit sensoriel amène une peur, souvent irrationnelle, du vide.

Les symptômes

Acrophobie et vertige sont deux choses différentes puisque le vertige est l'un des symptômes de l'acrophobie. Ici, la crise de panique peut se traduire par des jambes flageolantes, des étourdissement et une forte accélération du rythme cardiaque pouvant mener à une paralysie temporaire, une incapacité à se raisonner et à un besoin irrépressible de fuir ou s'accrocher fermement à quelque chose.

Différents facteurs

Si l'acrophobie est causée par une légère dysfonction neuronale, elle est également favorisée par divers facteurs. Ainsi, le manque de sommeil, le stress, la maladie, les douleurs chroniques, les préoccupations en tout genre et l'usage de drogues peuvent provoquer le développement de cette phobie. Parfois, l'acrophobie est aussi issu d'un ancien traumatisme ou d'une défaillance de l'oreille interne. Cette dernière joue un rôle essentiel dans la transmission des informations du cerveau aux membres du corps. Si elle est affectée, l'équilibre du corps n'est plus le même et les informations perçues par les muscles, l'oeil et le cerveau se confondent.

Comment l'atténuer ?

Étant d'origine neuronale, l'acrophobie est très difficile à vaincre... pourtant, il existe plusieurs façons de l'atténuer. En premier lieu, il convient de ne pas regarder vers le bas. Portez vos yeux aussi loin que l'horizon vous le permet pour ne pas transmettre la présence du vide à votre cerveau. Essayez également de réduire votre champ visuel en vous accrochant aux repères les plus proches et les plus gros/grands possibles. D'autre part, ne restez surtout pas statique : bouger permet de modifier les informations du corps dans l'espace et concentre le cerveau sur votre physique. Dans un même temps, il est nécessaire de tout faire pour maîtriser vos émotions. Inspirez, expirez et cherchez, si possible, le contact physique avec autrui. Vous agripper à une personne de confiance peut miraculeusement apaiser la peur. Enfin, aussi étrange que cela puisse paraître, boire de l'eau fraîche ou manger quelque chose peut aider à distraire le cerveau et rétablir les fonctions cérébrales. À noter que vous pouvez aussi tester l'hypnose, l'homéopathie, la kinésithérapie de même que la thérapie comportementale. Cette dernière solution sera probablement la plus efficace pour vous débarrasser de votre acrophobie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.