Acrochordons : comment s'en débarrasser ?

Chargement en cours
Les acrochordons se développent souvent dans le cou.
Les acrochordons se développent souvent dans le cou.
1/2
© Adobe Stock, dream@do

Les acrochordons ou molluscum pendulum sont des bouts de peau qui apparaissent le plus souvent dans les plis de la peau. Bénins mais inesthétiques, il existe plusieurs méthodes pour s'en débarrasser.

Qu'est-ce qu'un acrochordon ?

L'acrochordon est un petit bout de peau mou qui se développe dans les zones de plis cutanés, le plus souvent dans le cou. Il peut aussi se loger dans les plis de l'aine ou au niveau des aisselles. Les acrochordons sont de la même couleur que la peau ou un peu plus foncés que la carnation et mesurent quelques millimètres à un centimètre. Les dermatologues parlent de lésions pédiculées ou de tétines de peau car les acrochordons pendent vers l'extérieur.

On ne connaît pas les causes d'apparition de ces petites lésions bénignes mais certains facteurs tels que l'âge et le surpoids favoriseraient leur apparition.

Attention, les acrochordons sont à ne pas confondre avec les verrues ou les condylomes. Les acrochordons pendent tandis que les verrues sont enfoncées dans la peau. Les condylomes sont des verrues situées au niveau des organes génitaux. Ce sont des infections sexuellement transmissibles fréquentes dues aux papillomavirus humains.

Comment les retirer ?

Les acrochordons sont des excroissances bénignes, il n'y a pas d'indication médicale à les faire enlever. En revanche, il est conseillé de les retirer s'ils sont situés dans des zones de frottement (soutien-gorge, bijoux, ceinture...) car il y a un risque de blessure avec saignement. Aussi, certaines personnes souhaitent s'en débarrasser pour des raisons esthétiques ou parce que les acrochordons sont sensibles.

S'ils sont petits et peu nombreux, vous pouvez les retirer à la maison en utilisant des traitements disponibles sans ordonnance sous forme d'azote liquide. L'application d'azote liquide gèle la lésion qui finit par tomber toute seule. Après le traitement, il est recommandé d'appliquer une crème cicatrisante et de ne pas exposer au soleil la zone soignée. Autre méthode pour les retirer soi-même : le fil de couture ou le fil de pêche. Vous entourez la base du molluscum pendulum avec le fil, vous serrez pour que le bout de peau ne soit plus alimenté en sang. L'acrochordon finit par tomber.

Les acrochordons peuvent aussi être retirés par un dermatologue en cabinet. Mieux vaut se tourner vers un spécialiste si vos acrochordons sont nombreux et/ou gros. Le dermatologue proposent plusieurs techniques :

La cryothérapie : l'application d'azote liquide brûle par le froid l'acrochordon.

L'électrocoagulation : le bout de chair est brûlé par un courant électrique émis par une aiguille.

La chirurgie : l'acrochordon est retiré grâce à un petite incision réalisée sous anesthésie locale.

Le laser à CO2 : ce laser chauffe la peau en profondeur pour détruire les tissus de l'acrochordon. Cet appareil génère une remise en tension des tissus et stimule la production de collagène dans le derme.

Ne pas reproduire les méthodes vantées sur Internet !

Certaines techniques proposées sur Internet peuvent être dangereuses. Il est fortement déconseillé de retirer un acrochordon avec une paire de ciseaux ou en appliquant du bicarbonate de soude. Avec les ciseaux, il y a un risque de surinfection de la lésion. Quant au bicarbonate de soude, il peut provoquer une brûlure de la peau à la suite d'une réaction chimique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.