5 façons de soulager une crise de goutte

Chargement en cours
Lors d'une crise de goutte, il est conseillé de faire appel au froid pour soulager la douleur.
Lors d'une crise de goutte, il est conseillé de faire appel au froid pour soulager la douleur.
1/2
© Adobe Stock, astrosystem

La goutte est une forme d'arthrite - touchant généralement les hommes de plus 35 ans et les femmes ménopausées - à l'origine de crises très douloureuses. Ces épisodes sont provoqués par l'augmentation du taux d'acide urique dans le sang. Résultat : des cristaux se déposent notamment sur les articulations et déclenchent une réaction inflammatoire. Dès lors, quelques solutions existent pour apaiser le mal. En voici 5.

Boire avec abondance

Pour prévenir comme pour apaiser une crise de goutte, s'hydrater suffisamment est primordiale. Par ce biais, l'excès d'acide urique dans le sang est éliminé via l'urine. Spécifiquement si la crise a déjà frappé, il est recommandé de boire deux litres d'eau plate et non gazeuse. Outre l'eau, plusieurs autres breuvages naturels sont susceptibles de la soulager. Parmi eux, comptez sur le combo jus de citron et miel : le citron est considéré comme un anti-inflammatoire naturel, tandis que le miel stimule les reins, se révélant donc diurétique. Les infusions de plantes sont également de bonnes alliées lors d'une crise. Comme le miel, la sève et les feuilles de bouleau activent le travail des reins : misez alors sur elles pour concocter des tisanes. Aussi, n'hésitez pas à vous tourner vers l'ortie, connue pour diminuer le taux d'acide urique dans le sang.

Laisser une chance aux huiles essentielles

Via un massage ou un bain, les huiles essentielles* peuvent être mises à profit en cas de crise de goutte. Plusieurs recettes sont recommandées, incluant souvent l'huile essentielle de gaulthérie (aussi appelée wintergreen), car efficace contre les douleurs musculaires et inflammatoires. Une fois la recette choisie réalisée, appliquez quelques gouttes sur la zone concernée pour la masser. Si vous préférez réaliser un bain, optez pour des recettes à diluer dans de l'eau tiède. Après quoi, baignez l'articulation en crise pendant une vingtaine de minutes grâce à une bassine par exemple.

Placer une compresse sur l'articulation concernée

Afin d'apaiser une crise de goutte, la compresse est une arme de taille. Notez toutefois qu'il est impératif de protéger sa peau, grâce à une serviette notamment, en l'appliquant sur l'articulation touchée. En plus d'endormir la douleur, le froid a l'avantage d'agir sur le mal. C'est pourquoi immerger la zone douloureuse dans de l'eau froide est également bénéfique. En outre, par souci d'efficacité, faites appel au froid au cours de laps répétés (3 reprises de préférence) d'une dizaine de minutes.

Se tourner vers les bons aliments

En plus du citron - déjà mentionné plus tôt -, plusieurs aliments ont des pouvoirs apaisants sur les crises de goutte. Le gingembre, opérant tel un analgésique naturel, peut être appliqué sous forme de pâte sur la zone atteinte. La cerise, elle, diminue les inflammations : faites-vous donc plaisir à en manger à foison. Hors saison, faites appel au jus de cerise bio pour les mêmes effets. Aussi, le chou est riche en antioxydants réduisant le niveau d'acide urique dans le sang. Bouilli avec du citron, il sera ainsi d'une grande aide.

Consulter pour des solutions médicamenteuses

Au-delà de ces remèdes naturels, il en existe plusieurs médicamenteux capables de traiter un épisode de crise. Si vos douleurs persistent, consultez donc un professionnel susceptible de prescrire une ponction ou la prise d'anti-inflammatoires. Les solutions - naturels comme médicamenteuses - sont nombreuses !

*Attention, les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de trois ans. Demandez toujours un avis médical.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.