5 conseils pour venir en aide à un proche qui souffre de troubles alimentaires

Chargement en cours
Les troubles alimentaires ne sont pas à prendre à la légère.
Les troubles alimentaires ne sont pas à prendre à la légère.
1/2
© Adobe Stock, samuel

Les troubles alimentaires, aussi appelés TCA (troubles du comportement alimentaire) touchent aujourd'hui près de 10% de la population. Ces troubles alimentaires sont une terrible souffrance pour celles et ceux qui doivent y faire face, et il est donc tout naturel lorsqu'un proche est touché par ces TCA de vouloir lui venir en aide. S'il s'agit d'une démarche délicate et différente pour chaque personne, il existe toutefois des moyens d'aider. Voici 5 conseils pour accompagner vos proches dans ce combat contre les troubles du comportement alimentaire.

Être une oreille attentive

C'est un conseil qui peut paraître évident, certes, mais il est si crucial qu'il est important de le rappeler. Sans jamais inciter l'autre à se confier, engagez, sans brusquer, une conversation à propos de ce que ressent votre proche, de ses difficultés. La clé est ici bel et bien d'écouter, pas de conseiller - ce n'est pas votre rôle, mais celui d'un professionnel de santé - et ne pas commenter, même si vous en avez très envie. Une personne en souffrance a besoin de se sentir soutenue et de trouver chez ses amis ou sa famille des oreilles attentives qui ne porteront pas de jugement.

Veiller à ne porter aucun jugement

Vous retrouver face à une personne que vous aimez, qui souffre et qui inflige à son corps ce type de violence peut faire naître un sentiment de révolte. Pourtant, il est essentiel de ne pas vous laisser emporter par la colère ou la tristesse et de vouloir "secouer"votre proche pour la ou le faire réagir. N'oubliez jamais que les troubles du comportement alimentaire sont des maladies mentales qui ne peuvent pas se résoudre en décidant simplement "d'arrêter" de se faire du mal. Le mieux reste de lui apporter votre soutien et votre affection en faisant en sorte de ne pas porter de jugement.

Apporter de l'aide au quotidien

Une personne atteinte de TCA est une personne malade, dont l'esprit et le corps sont en souffrance et qui a besoin d'aide psychologique, mais aussi d'aide physique. Si vous sentez que votre proche en a besoin, proposez si vous le pouvez de l'aider à faire son ménage ou ses courses, par exemple.

Organiser des activités

Les troubles du comportement alimentaire poussent souvent les personnes qui en souffrent à se renfermer sur elles-mêmes et à éviter tout contact social. Votre rôle peut donc devenir celui d'être celle ou celui qui encouragera votre proche à retrouver un peu de vie normale, en lui proposant des balades, par exemple, ou des sorties divertissantes qui n'impliquent bien évidemment pas de se retrouver face à une assiette. Le cinéma peut, entre autres, être une très bonne option.

Encourager votre proche à se faire accompagner

Si ce n'est pas déjà le cas, il peut être d'une grande aide de convaincre la personne que vous savez ou pensez atteinte de TCA de se rendre tout d'abord chez son médecin pour en parler. Ce dernier saura proposer un accompagnement adapté pour une prise en charge médicale rapide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.